Les infrastructures du parc-nature du Bois-de-l’Île-Bizard seront entièrement démantelées et reconstruites d’ici décembre 2017. Les travaux, dont la facture de près 11,3M$ sera entièrement assumée par la ville-centre, débuteront le 6 septembre.

Le projet, dont les plans ont été dévoilés jeudi, inclut la réfection complète de la grande passerelle qui traverse le marais, des belvédères et des sentiers, mais aussi la reconstruction du belvédère situé près du chalet d’accueil, qui avait été incendié en mai 2010.

La construction de nouvelles infrastructures est également prévue. Parmi celles-ci, une tour d’observation qui surplombera la cime des arbres permettra d’admirer tout le parc en un coup d’œil.

Avec l’achat de 6 M$ d’un terrain de 38 hectares pour l’expansion du parc en 2015 et les 2,3 M$ pour élaborer les plans et devis, c’est près de 20 M$ que la ville de Montréal aura consacrés au parc-nature de l’Île-Bizard entre 2015 et 2017.

Désuétude
Ce projet constitue la première étape du plan de reconstruction des parcs-nature de l’Île-Bizard, du Bois-de-Liesse et de la Pointe-aux-Prairies. Le parc-nature du Bois-de-l’Île-Bizard a été jugés prioritaires sur les deux autres sites en raison de l’état de ses infrastructures.

«Les passerelles et belvédères étaient dans un tel état de désuétude que certaines sections du parc avaient dû être fermées à quelques reprises dans les dernières années, pour des questions de sécurité», souligne le responsable du Service des grands parcs, du verdissement et du Mont-Royal, Réal Ménard.

«Ça fait plusieurs années que les usagers du parc réclamaient que ses infrastructures soient remises à neuf. Elles étaient vraiment dues», confirme le conseiller d’arrondissement Éric Dugas.

Impacts
Les travaux s’effectueront en deux étapes, du 6 septembre au 1er avril 2017, puis à l’automne suivant, du 5 septembre au 29 décembre.

«Les travaux sont suspendus pendant l’été pour ne pas nuire à la faune et à la période de nidification», explique le conseiller. Selon la ville de Montréal, le parc-nature de l’Île-Bizard est le site le plus riche de la métropole pour l’observation des oiseaux.

«Ce site est un véritable joyau, pas seulement pour les résidents de l’arrondissement, mais aussi pour tous ceux de Montréal», conclut M. Dugas.

Une grande partie du parc ne sera plus accessible pendant les travaux, mais le chalet d’accueil demeurera ouvert pendant toute leur durée.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!