@FrancoisLaplanteDelagrave Alain Zouvi offrira sa dernière prestation sur scène en tant que comédien dans Le Prince des jouisseurs, à la salle Pauline-Julien le 30 avril prochain.

Production du Théâtre du Rideau Vert, Le Prince des jouisseurs terminera sa tournée à Sainte-Geneviève le 30 avril. Pour le comédien Alain Zouvi, cette dernière représentation viendra également clore un chapitre important de sa carrière: ses trente-cinq ans de jeu sur les planches.

«La pièce raconte les derniers moments de Georges Feydeau, qui a été transporté à l’asile à la fin de sa vie et y est décédé. Le génie de l’auteur Gabriel Sabourin, c’est d’avoir écrit un genre de biopic sur Feydeau, à la façon même de Feydeau», observe en entrevue Alain Zouvi.

Le comédien confirme qu’il a eu l’occasion à la fois de jouer et de mettre en scène des œuvres du dramaturge français, passé maître dans l’art du vaudeville.

«Ce rythme effréné et ce style qu’on reconnaît très bien, ceux de Feydeau. C’est un auteur que j’aime beaucoup, à qui on doit notamment les célèbres Ciel, ma femme! et Ciel, mon mari!».

Ce n’est pas un hasard si c’est justement une pièce sur Feydeau qu’Alain Zouvi a choisi pour sa dernière tournée à titre de comédien au théâtre. L’univers créé par Sabourin lui colle à la peau. «J’arrête pendant que je joue un personnage que j’adore dans une pièce que j’aime, c’est le bon moment», estime l’interprète.

Il précise quitter la scène, mais pas le théâtre. «J’ai fait 35 ans de carrière au théâtre à raison de 2-3 shows par année, en plus de la télévision, du doublage et de la famille. J’ai donné!, sourit-il. Je vais continuer à faire de la télé et du cinéma, si on m’en offre. De la mise en scène aussi et je m’attends à en faire beaucoup!»

Depuis 2009, il a assuré la mise en scène d’une quinzaine de productions. Un rôle sur mesure pour l’homme de théâtre, qui met son œil aiguisé et son expérience des planches à profit. «Je me sens autant dans la création en tant que metteur en scène, sinon plus. Ça m’appelle depuis longtemps.»

Questionné à propos des conseils qu’il donnerait à un jeune comédien qui débute dans le métier, Alain Zouvi réponds d’emblée: «C’est certain que le talent et le travail y sont pour beaucoup. Or, l’attitude et le désir de travailler avec les autres sont aussi essentiels. C’est d’abord un travail d’équipe qui se fait avec les acteurs sur scène et e public. Il faut aimer le monde!»

Frédéric Desager, Rachel Graton, Hélène Mercier, Jonathan Michaud, Geneviève Rioux et l’auteur Gabriel Sabourin complètent la distribution de la pièce Le Prince des jouisseurs, dans une mise en scène signée Normand Chouinard.

«On rencontre plusieurs personnages de la vie et de l’œuvre de Feydeau qui, dans son délire, mélange les gens autour de lui et ceux qui vivent dans ses pièces. Au fil de l’histoire, tout s’éclaircit», souligne le comédien, qui effectuera son dernier tour de piste dans l’Ouest-de-l’Île ce mois-ci.

La pièce Le Prince des jouisseurs sera présentée à la salle Pauline-Julien le samedi 30 avril, à 20h. Informations: http://www.pauline-julien.com, 514 626-1616.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!