Les étudiants de l’Université de Montréal peuvent circuler depuis la semaine dernière dans le plus grand abri temporaire à Montréal. La structure de 215 mètres équivaut à presque la hauteur du 1000, de La Gauchetière, le plus grand édifice de la métropole.

L’abri blanc, qui couvre le sentier piétonnier du Mont-Royal, débute près du boulevard Édouard-Montpetit, face à la station de métro, et débouche au pavillon Roger-Gaudry.

Vu d’en bas, ce tunnel éclairé, composé d’une quarantaine d’abris juxtaposés, semble sans fin. Le fournisseur derrière ce long chemin couvert a rarement vu un tel assemblage qui aurait coûté entre 30 000 $ et 40 000 $.

«Dans l’histoire des 45 ans de Tempo, ce n’est pas arrivé souvent. En terme de longueur, un en arrière de l’autre, c’est dans les plus gros [au Québec]», indique un représentant de l’entreprise, Luc Forcier.

À titre de comparaison, l’abri de l’UdeM est plus long que la tour du Stade olympique (165 mètres) et la Place Ville-Marie (188 mètres).

L’installation d’abris tempo en terrain accidenté a représenté un défi de taille de cinq jours.

«Il fallait faire plusieurs sections pour les réunir parce que les structures sont rigides. Il fallait aussi les courber», témoigne M. Forcier.

Réfection du tunnel
Habituellement fermé l’hiver, le sentier de la montagne a été maintenu en raison des travaux de réfection du tunnel piétonnier entre la station de métro UdeM et le pavillon Roger-Gaudry, vieux de 50 ans. L’accès aux nouveaux escaliers mécaniques roulants, d’abord prévu en novembre, a été reporté à l’année prochaine.

«C’est vraiment dans l’optique de donner une solution supplémentaire. On est conscient que l’idéal aurait été la réouverture du tunnel, mais on a connu quelques imprévus dans la démolition et l’excavation», explique la porte-parole de l’UdeM, Geneviève O’Meara.

Le coût des abris sera défrayé par la firme TEQ, l’entrepreneur des travaux de réfection de 10,9 M$ entamés en avril. Pour le moment, impossible de savoir s’il y aura des dépassements de coûts.

Les étudiants et le personnel peuvent aussi emprunter une navette pour se rendre à l’université.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!