Isabelle Bergeron/TC Media Steve et Mike Rombotis ont repris les rênes du garage acheté il y a plus de 25 ans par leur père.

Trois commerçants d’Outremont risquent d’être expropriés par la Ville de Montréal afin de poursuivre la construction de l’axe central du site Outremont, le futur campus de l’Université de Montréal.

Les commerces visés sont le garage Rombotis Tuning et les Entreprises Giuseppe Dimaria et Fils sur l’avenue Durocher, ainsi qu’un immeuble commercial appartenant à Kanva Placements, sur la rue Hutchison.

«Ce garage appartenait à notre père. Il l’a acheté il y a près de 25 ans. On a grandi ici et c’est ici que nous voulons finir notre vie. Ça me fait beaucoup de peine», raconte Mike Rombotis, copropriétaire de Rombotis Tuning.

Mike et son frère Steve étaient visiblement affectés par la nouvelle lors du passage de TC Media. Ils n’avaient encore reçu aucun avis sur la décision du conseil municipal.

«La ville nous a fait une offre d’achat ridicule, affirme Steve. Notre garage fait 10 000 pieds carrés. Je ne pourrais même pas acheter un condo à Outremont pour le prix qu’on nous a proposé. Le terrain vaut au moins quatre fois plus. De toute façon, même s’ils proposaient un bon prix, où irions-nous? Nos clients sont ici.»

La Ville de Montréal affirme de son côté que les prix de vente demandés par les propriétaires étaient «nettement trop élevés».  Depuis 2012, deux réserves ont été imposées aux propriétaires afin de geler le montant de l’indemnité qui pourrait éventuellement être réclamée s’ils sont expropriés. Cette mesure les empêche d’apporter des rénovations à leur commerce.

«Les dernières années n’ont pas été faciles. On vit tous les jours avec la poussière du chantier. Nos amis, qui avaient un commerce de nourriture en face, ont déjà été expropriés. Chaque matin, c’est bizarre de ne plus les voir.»  –Mike Rombotis

IMG_4197

Nouvelle rue
Les terrains ciblés ont été identifiés par la Ville comme étant indispensables à l’accessibilité du site Outremont et à l’aménagement d’une rue entre la rue Hutchison et l’avenue du Parc.

«Ce nouveau tronçon assurera le lien est-ouest entre les arrondissements d’Outremont et de Rosemont–La Petite-Patrie», a expliqué Jacques-Alain Lavallée, porte-parole. Montréal estime que les trois parties de lot à acquérir nécessiteront un budget de près de 3M$.

Selon M. Lavallée, les expropriations se concrétiseront au cours des années 2016 et 2017. Les travaux sont en cours de planification et débuteraient en 2018.  Cette démarche fait partie du Plan de développement urbain, économique et social (PDUES) qui propose des interventions afin de revitaliser le secteur industriel et les vieux quartiers avoisinant le site Outremont.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!