Johanna Pellus/TC Media Certains commerçants sont excédés par les travaux de la future place publique.

Les travaux des rues Gohier et Saint-Germain ainsi que de la future place publique entravent la circulation dans le Vieux Saint-Laurent, diminuant du même coup l’achalandage selon certains commerçants du boulevard Décarie. L’absence de signalisation temporaire causerait aussi du mécontentement chez leurs clients.

Sofia Vriniotis, propriétaire de Bijoux & Fourrures St-Laurent, n’a pas hésité à se présenter au dernier conseil d’arrondissement pour faire part de ses inquiétudes. «C’est bloqué de tous les côtés. De plus, personne ne sort du métro ou ne prend le bus sur Édouard-Laurin avec les travaux de la place publique.»

Elle se dit d’ailleurs peu convaincue par l’utilité de la future place publique, car elle doute qu’elle puisse attirer autant de clientèle que l’ancien stationnement situé en face de cette sortie du métro Côte-Vertu.

«Nous avons fait des efforts pour consulter les commerçants et savoir comment mieux planifier la place et les accès, réplique le maire, Alan DeSousa. Ce sera ultimement une bonne chose pour eux.»

Le maire juge que l’automne est la période idéale pour réaliser les aménagements de la place publique. M. DeSousa estime que l’achalandage est moins élevé, bien que les commerces subissent tout de même des inconvénients.

Le chantier devrait se terminer d’ici décembre, afin d’inaugurer la place publique l’été prochain, pour le 375e anniversaire de Montréal.

Impacts minimisés
Le président de l’Association des marchands de Décarie, Berj Merdjanian, nuance la situation. «Les rénovations nous affectent, mais pas gravement. Tout le monde comprend que c’est pour des améliorations, indique-t-il. Le problème, c’est la signalisation, surtout depuis Marcel-Laurin.»

Il a signifié à plusieurs reprises à l’arrondissement de mieux indiquer les détours et ainsi diminuer les irritants auprès des automobilistes.

Un panneau sur le boulevard de la Côte-Vertu sera ajouté en direction ouest, en amont des travaux, pour indiquer la déviation par Basile-Moreau.

La demande des commerçants de permettre le virage à droite de Côte-Vertu vers Décarie reste néanmoins lettre morte pour des questions de sécurité.

La voie de droite sur Côte-Vertu, en direction est, est réservée aux bus devant la station de métro.

«Cela créera un point de conflit important entre les nombreux autobus et piétons avec les véhicules», précise le chef de division des communications à l’arrondissement, Paul Lanctôt.

Le détour par Sainte-Croix est jugé relativement court par l’arrondissement. L’accès à Décarie pourrait être redonné à très brève échéance, les travaux d’aqueduc sur Gohier se déroulant rapidement.

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus