Collaboration spéciale/Photo Cristal Berj Merdjanian promet un bel avenir pour Décarie avec le projet de SDC.

Accès WiFi, panneaux indicateurs et navettes électriques seraient quelques-uns des services que pourrait mettre sur pied la Société de développement commercial (SDC) que l’association des marchands de Décarie souhaite créer pour 2018.

Les résultats de plusieurs études, l’obtention de subventions provinciales et municipales ainsi que l’adhésion d’une majorité de commerçants au projet lors de la dernière assemblée générale de l’association, le 22 novembre, permettent de poser les bases de la SDC qui vitaliserait l’artère principale de l’arrondissement Saint-Laurent.

«Avec une SDC, nous pourrions par exemple proposer un service d’autobus électrique qui ferait le tour des stationnements et des commerces», avance Berj Merdjanian, propriétaire de Photo Cristal et président de Destination Décarie, alors que l’accessibilité en automobile est l’un des défis.

Il veut notamment mettre à profit les atouts du boulevard pour encourager les commerçants à améliorer leurs services et organiser des événements populaires.

«Nous sommes situés entre les stations de métro Du Collège et Côte-Vertu, quelle autre artère commerciale peut se vanter d’un tel privilège, puis nous avons une grande diversité culturelle», souligne-t-il.

Une parade du père Noël serait dans les plans pour 2017, qui pourrait débuter au parc Beaudet pour se terminer à la future place publique, sur Édouard-Laurin.

decarie-en-fete-photo-cristal

Plusieurs événements seront organisés par Destination Décarie l’année prochaine dont l’érablière urbaine, Décarie en fête (photo), Halloween et Noël. (Collaboration spéciale/Photo Cristal)

Concurrence
Le projet de Destination Décarie devra aller de l’avant rapidement pour contrer la concurrence des centres d’achats selon M. Merdjanian, notamment le futur Royalmount, au croisement des autoroutes 15 et 40, dont l’ouverture est planifiée vers 2020.

«Le Quinze40 sera luxueux et viendra s’ajouter aux centres Rockland et Place-Vertu, donc Décarie doit s’améliorer, offrir un service irréprochable et une belle visibilité pour ses commerces», explique-t-il.

Afin de mieux orienter la clientèle, des panneaux de direction à la sortie des stations de métro indiqueraient l’emplacement de chacun des commerces qui devront aussi améliorer l’éclairage, la propreté et la qualité de leur service.

«Plusieurs marchands doivent faire un peu mieux, car Décarie change. C’est important de travailler ensemble», précise M. Merdjanian.

Il aimerait le retour de magasins de vêtements pour femmes et de chaussures, inexistants à l’heure actuelle. Il souhaite néanmoins que le mélange de professionnels et de commerçants perdure. De nombreux bureaux et organismes ont effectivement pignon sur Décarie.

Alors que de nombreuses étapes restent à être réalisées, l’arrondissement de Saint-Laurent n’est pas encore en mesure de commenter le dossier.

La SDC engloberait le quadrilatère délimité par la rue Saint-Louis au sud et le boulevard de la Côte-Vertu au nord, entre les rues Gohier et Saint-Germain. Les limites seront cependant déterminées par le conseil d’arrondissement, si le projet est adopté.

Informations: decarie.org

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus