Depuis trois ans, l’activité parascolaire de judo de l’école primaire Jean-Grou, à Saint-Laurent, gagne en popularité. Pour l’aider à encadrer la cinquantaine de participants, l’enseignant en éducation physique Rachid Bourane a formé quelques assistants parmi les élèves de 6e année.

«Les élèves apprennent la discipline et à avoir confiance en eux. Les assistants deviennent plus responsables», souligne M. Bourane, judoka de formation.

Des parents indiquent même que, grâce à ces cours d’initiation, leurs enfants s’intéressent davantage à l’école.

«J’aime beaucoup les techniques, mais on a aussi appris à faire le salut, quels mots utiliser et comment se défendre», rapporte Elias, un élève de 3e année.

Certains, comme Elias, sont venus au cours, piqués par la curiosité, car plusieurs de leurs camarades faisaient du judo. D’autres sont inspirés par un membre de leur famille, qui pratiquait déjà un art martial, comme la 6e année Sara Dahliz, qui aide M. Bourane lors des cours, en plus de pratiquer en club.

«C’est un sport de combat différent, on apprend l’autodéfense et à tomber sans se blesser, c’est beaucoup d’agilité», explique-t-elle.

Elle précise néanmoins, avec sa camarade Mannusha Kanapathipillai, également assistante, qu’il est parfois difficile de se faire respecter par les plus jeunes, qui sont de niveau préscolaire à primaire.

L’activité a été entièrement autofinancée par les inscriptions, qui sont de 85$ par session, incluant l’affiliation à Judo Québec. Elles ont permis, lors des premières années, d’acheter les tatamis (tapis) et les judogis (vestes).

Une trentaine d’écoles proposent une activité parascolaire de judo dans la province, tandis que 14 autres l’ont intégré dans leur programme scolaire, des chiffres qui sont en augmentation, selon Judo Québec.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!