Collaboration spéciale/FTA Le spectacle 100 % a déjà eu dans près d'une trentaine de ville avant de se plonger dans les statistiques démographiques de Montréal afin de dresser un portrait de la métropole sur scène.

Laurentienne d’adoption, Mindy Vockathaler participera au spectacle 100% Montréal du Festival TransAmériques (FTA) avec 99 autres Montréalais qui se prêtent au jeu d’une radiographie collective de la ville. Native de Dollard-des-Ormeaux et avec des racines autrichiennes par son père, elle raconte son amour de la métropole, mais surtout de Saint-Laurent.

Après être passée par d’autres villes canadiennes, la jeune femme de 36 ans trouve que Montréal a une atmosphère unique.

«Je pense que c’est la seule ville au Canada où l’on ressent vraiment que chaque petite poche de la ville a quelque chose d’intéressant à voir ou à faire, raconte Mme Vockathaler. Il y a de nombreuses cultures et ethnies dans la même zone.»

Les gens sont le point fort de la métropole, selon elle, et rien ne la ferait quitter cette vie.

«Tout est assez proche et central. On n’a pas besoin d’avoir une auto, car on a un des meilleurs systèmes de transport en commun au pays», ajoute-t-elle.

Dans le programme du spectacle, elle indique que l’avenue Bernard, dans Outremont, est une de ses artères favorites, notamment grâce à la boulangerie Cheskie. Mme Vockathaler est cependant attachée à Saint-Laurent, où elle a déménagé il y a sept ans.

«Ma grand-mère y habite et c’est l’un des quartiers les plus centraux. De plus, nous sommes en quelque sorte dans la ville, mais avec un accès à la nature. Il y a tellement de parcs», souligne la résidente du Village Montpellier.

Elle n’a que des bons mots pour l’arrondissement, qui offre une programmation culturelle foisonnante et où les contacts sont faciles à nouer.

Expérience de théâtre
Mme Vockathaler, aujourd’hui directrice de compte, ventes et marketing chez Reitmans, a fait beaucoup de théâtre à l’école secondaire et au cégep. Elle n’a donc pas hésité quand une amie lui a parlé du projet 100% Montréal.

«Le théâtre me manque, mais il est difficile d’en vivre», constate-t-elle.

Le collectif Rimini Protokoll, spécialiste du théâtre documentaire, cartographie dans ce projet l’opinion publique et les identités multiples de la ville.

«Je ne veux pas trop anticiper, dit-elle à quelques jours du début des répétitions. Je suis ouverte et intéressée envers ce spectacle interactif.»

L’équipe composée de Helgard Haug, Stefan Kaegi et Daniel Wetzel s’est basée sur les statistiques de la ville pour choisir les 100 participants. Il y a ainsi 52% de femmes, 36% d’immigrants et résidents temporaires, 15% d’habitants du secteur Centre-Ouest de l’île et 50% de Francophones.

Le spectacle sera présenté du 25 au 28 mai au Théâtre Jean-Duceppe de la Place des Arts, dans le cadre du 375e anniversaire de Montréal. Informations: 514 844-3822 et billetterie.fta.ca

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!