Gracieuseté/Arrondissement de Saint-Laurent Le projet H2O mélange théâtre et sensibilisation à l'environnement.

Les Laurentiens pourront s’initier à la création artistique tout en se sensibilisant à l’environnement dans le cadre du projet H2O. La compagnie de théâtre Le Trunk Collectif sera en résidence au parc Gohier jusqu’au 27 juillet, date à laquelle sera présenté le spectacle.

La tragicomédie clownesque, poétique et musicale raconte l’histoire d’Amanda et de Gregorio qui pêchent dans leur bateau, chantent et boivent de l’eau embouteillée qu’ils jettent à la mer.

«L’idée d’H2O est née quand j’ai commencé à faire de la plongée et m’apercevoir qu’il y avait de plus en plus de plastique dans l’océan, explique la créatrice, Lynne Cooper. Je ne veux pas que mes enfants vivent sur une telle planète.»

Il s’agit d’un projet de médiation culturelle, car, pendant la dizaine de jours où Le Trunk Collectif sera à Saint-Laurent, petits et grands vont pouvoir prendre part à des ateliers et, peut-être, participer au spectacle.

«La pièce est toujours affectée par ce qu’on apprend des participants», précise Mme Cooper.

La résidence débutera avec un atelier animé par le musicien Damian Nisenson, qui initiera les participants à la composition et l’interprétation. Il est possible de venir avec ses propres instruments.

L’artiste Poli Wilhelm réalisera avec des enfants des éléments de décor à partir de matériaux récupérés, tandis que Mme Cooper se chargera des exercices de jeu théâtral et de clown.

«Nous utilisons, depuis 10 ans, le théâtre physique, notamment la danse et le clown, pour aborder des thématiques sociales. Ma première pièce, L’extraordinaire démêlé d’un clown avec l’immigration, était inspirée de ma propre expérience», raconte l’artiste arrivée du Chili il y a 17 ans.

Environnement
En collaboration avec VertCité, un atelier sur l’environnement sera proposé afin de faire le lien avec la thématique du spectacle H2O.

«Travailler avec un organisme du milieu nous permet de nous donner de la crédibilité, car nous sommes tout de même des clowns, précise Mme Cooper. Les participants savent ainsi où trouver de l’information ensuite.»

Cinq stations seront proposées afin de comprendre les problématiques et les solutions liées au septième continent de plastique qui se forme dans l’océan Pacifique.

«Il y aura notamment des solutions faciles à mettre en œuvre par les citoyens, des présentations sur l’impact sur la faune et la fore ainsi que des explications sur comment le plastique que l’on consomme en ville se rend dans la mer», explique la chargée de projets de VertCité, Eve Lortie-Fournier.

En plus de cette session interactive, l’organisme sera présent le jour du spectacle pour répondre aux questions des spectateurs sur l’environnement.

Les ateliers au parc Gohier et le spectacle sur la place Rodolphe-Rousseau sont gratuits et ouverts à tous.

Atelier musical
Mercredi 19 juillet, de 17h à 18h

Conception des décors
Jeudi 20 juillet, de 17h à 18h

Atelier sur l’environnement
Mardi 25 juillet, de 18h30 à 19h30

Atelier de théâtre et de jeu clownesque
Mercredi 26 juillet, de 18h30 à 19h30

Spectacle familial
Jeudi 27 juillet, à 18h30, remis au vendredi en cas de pluie

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!