Une troisième murale enjolive maintenant l’arrondissement Saint-Laurent. Dodo Ose a habillé le mur du restaurant Décarie Hot Dog, en face de la nouvelle place Rodolphe-Rousseau, d’une œuvre colorée aux allures de fresque mythologique moderne.

L’Envol, terminée la semaine dernière, met en scène trois personnages. Renommée, la figure de femme forte, symbolise la reconnaissance sociale et populaire. «Les deux chevaux représentent quant à eux Pégase et Arion, soit l’expression de la créativité et de la liberté artistique», explique Doryan «Dodo» Rabilloud.

Cette référence à la mythologie grecque n’est pas un hasard, puisqu’il s’agit de la thématique choisie par l’arrondissement et les propriétaires grecs du restaurant.

Le muraliste français de 31 ans est autodidacte. Il a davantage développé ses techniques, qui allient l’art au graffiti, sur le terrain depuis son arrivée au Québec, en 2010. «Plus jeune, j’étais graffeur, mais j’ai vraiment lancé ma carrière et développé mon style avec le collectif montréalais A’Shop», précise-t-il.

Dodo Ose a déjà peint une vingtaine d’œuvres que l’on retrouve un peu partout à Montréal,  dont Poor Gray près de la rue Clark à l’angle de Prince-Arthur, peinte cet été dans le cadre du Festival Mural.

Une autre se situe au coin de Sainte-Catherine et Saint-Marc, La Fontaine de Bartholdi.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!