Les parents d’élèves pourront suivre en direct le trajet de l’autobus scolaire de leur enfant sur une application. mTransport, dont l’objectif est de simplifier les communications dans le secteur du déplacement scolaire, a été lancée officiellement à l’école au Trésor-du-Boisé, à Saint-Laurent, jeudi.

En montant dans l’autobus, la jeune Keila présente sa carte devant la tablette électronique du conducteur. Ses parents savent immédiatement qu’elle est en route vers l’école et peuvent suivre son trajet sur leur téléphone intelligent.

«Pour moi, c’est synonyme de tranquillité, indique sa maman, Nadia Mory. Je sais quand elle embarque ou arrive à la maison, même si c’est son père qui la dépose ou vient la chercher.»

Le chauffeur, Tim, voit de son côté la liste et la photo des enfants. Les montées et descentes sont enregistrées à l’aide de la carte de chacun ou d’un simple clic sur l’écran. Il peut également suivre le trajet et les arrêts. Pour Keila, qui est en maternelle, son nom s’affiche en rouge pour indiquer qu’un parent doit l’attendre à la descente de l’autobus.

Les gestionnaires du transport, l’école et la commission scolaire sont quant à eux informés des déplacements, en plus de pouvoir faire des changements d’arrêts ou d’itinéraires.

«Les enfants sont mieux encadrés tout en étant autonomes. Ils ont moins de stress, car le chauffeur sait où ils descendent», explique Frédéric Laurendeau, président fondateur de mPhase, l’entreprise qui a créé l’application.

Une app humaine
Le concept de mTransport est né il y a quatre ans, alors que des institutions américaines étaient intéressées par les technologies de reconnaissance optique de l’entreprise montréalaise.

«Elles voulaient mettre des caméras dans les autobus pour reconnaître les enfants, mais la technologie peut flancher et nous trouvions que cela déshumanisait le service», explique M. Laurendeau.

La décision a été prise de créer un système où le chauffeur reste capitaine de son autobus.

À Montréal, la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys (CSMB) s’est immédiatement montrée enthousiaste pour lancer le projet-pilote dans la province. M. Laurendeau la qualifie de «partenaire d’innovation» alors que nombreuses fonctions ont évolué pendant les deux dernières années. Un code-barres a été ajouté sur les cartes des enfants pour qu’ils puissent les scanner alors qu’auparavant le conducteur devait impérativement sélectionner chaque passager sur son écran.

«Nous répondons ainsi au mode de vie des familles contemporaines, souligne la présidente de la CSMB, Diane Lamarche-Venne. Et nos équipes reçoivent moins de téléphones.»

Un total de 14 écoles, dont deux secondaires, utilisent mTransport au sein de la CSMB. Quelque 45 autobus sont équipés de tablettes électroniques connectées au réseau LTE, en collaboration avec Vidéotron.

Alors que la Commission scolaire de Montréal (CSDM) a également choisi d’implanter l’application dans cinq écoles depuis quelques semaines, le président de mPhase envisage d’ores et déjà d’autres utilisations.

«J’aimerais ajouter les services de garde et élargir le service à toutes les communications de l’école, confie M. Laurendeau. Les parents auraient accès à tout à travers la même app.»

Cette idée est bien accueillie par la maman de Keila, Mme Mory, car cela permettrait d’envoyer de l’information rapidement et d’avoir accès à un historique.

Les parents peuvent télécharger gratuitement l’application «mTransport – Parent» sur App Store et Google Play Store.


Écoles participantes à la CSMB:

  • au Trésor-du-Boisé
  • Académie Saint-Clément
  • Saint-Clément Est
  • Saint-Clément Ouest
  • Lajoie
  • Jonathan-Wilson
  • Joseph-Henrico
  • John-F. Kennedy
  • Notre-Dame-de-Lourdes
  • Lévis-Sauvé
  • Chanoine-Joseph-Théorêt
  • de la Traversée
  • Des Sources
  • Saint-Georges

Écoles participantes à la CSDM:

  • Ahuntsic
  • Saint-Léon-de-Westmount
  • Au-Pied-de-la-Montagne
  • Sainte-Jeanne-d’Arc
  • Saint-Jean-Baptiste-de-La-Salle

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!