Les Nouvelles Saint-Laurent News/Johanna Pellus La piste d'athlétisme Ben-Leduc est fermée depuis l'été dernier.

La piste d’athlétisme Ben-Leduc, qui devait être rénovée l’année dernière à Saint-Laurent, est toujours inutilisable. Elle devrait finalement être accessible le mois prochain, après près d’un an de retard dans les travaux.

«La qualité du pavage sous l’ancien tapis ne permettait pas sa réutilisation, contrairement à ce qui avait été prévu à l’appel d’offres. Il fallait donc revoir les plans et négocier un prix pour les travaux additionnels. De plus, ce type de travail ne peut pas se faire en période hivernale», explique le porte-parole de l’arrondissement, Marc-Olivier Fritsch.

Le contrat initial de 1,5 M$ confié aux Entreprises C. Dubois a donc été revu. Les travaux s’élèveront à 1,9 M$ pour rénover la piste de 400 mètres, construite il y a une quinzaine d’années. Le site ne pouvait plus recevoir de compétition régionale et provinciale, compte tenu de l’état du revêtement.

Le nouveau pavage de la piste a donc été effectué début juin, au parc Marcel-Laurin. Une période d’un mois était ensuite nécessaire pour l’évaporation et la stabilisation de cette base en bitume puisse accueillir le tapis.

«Nous avions donc prévu installer le tapis au début juillet, mais la période de canicule nous a forcé à remettre l’opération. Une opération de correction de la surface doit aussi être réalisée», précise M. Fritsch.

Mi-juillet, l’entrepreneur a avisé l’administration laurentienne que le sous-traitant responsable de la pose du tapis était retenu sur un autre projet, à Toronto. Cette partie des travaux devait débuter dans la semaine du 23 juillet.

Malgré tout, l’arrondissement prévoit de finaliser l’ensemble à la mi-août, avant la rentrée des classes.

Délocalisations
Pendant le temps des travaux, le Club d’athlétisme Saint-Laurent Sélect, qui est le principal utilisateur de la piste, a été relocalisé au complexe sportif Claude-Robillard, dans Ahuntsic-Cartierville, ainsi que sur la piste en gravier du parc Saint-Laurent, pour les plus jeunes.

«Pour les parents de Saint-Laurent, c’est loin, mais nous sommes passés à travers et le pire est derrière nous», précise la présidente du club, Edvige Persechino, à trois semaines de la fin de la saison d’athlétisme.

Cependant, avec la reprise de la saison régulière de football, le 22 juillet, les athlètes doivent quitter le parc Saint-Laurent. Pour Mme Persechino, il y a un manque de compréhension entre les sports.

«Tant qu’il s’agissait de pratiques d’entraînement, la cohabitation fonctionnait, indique le porte-parole de l’arrondissement, M. Fritsch. Mais la saison régulière du club de football ne permet plus de la poursuivre, d’une part, pour garantir la sécurité des spectateurs qui assistent aux matchs et, d’autre part, pour accueillir dans les meilleures conditions possible les équipes adverses.»

Une solution de rechange est à l’étude au parc Beaulac, sur la rue Elizabeth, pour la centaine de jeunes qui s’entraînaient au parc Saint-Laurent.

La trentaine d’athlètes qui utilise la piste Claude-Robillard va poursuivre ses pratiques à cet endroit jusqu’à la fin de la saison.

Pour Mme Persechino, l’avantage de cette délocalisation est au moins d’avoir faire connaître davantage le club auprès de la clientèle d’Ahuntsic-Cartierville.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!