Les Nouvelles Saint-Laurent News/Johanna Pellus La députée de Saint-Laurent, Emmanuella Lambropoulos, a annoncé une contribution de 360 000 $ du gouvernement fédéral pour continuer d'appuyer les efforts d'ExMO.

Grâce à une aide financière de 360 000 $, davantage d’entreprises de l’ouest métropolitain pourront bénéficier du soutien d’Export Montréal Ouest (ExMO) pour s’implanter à l’international. L’organisation créée il y a six ans a contribué à plusieurs réussites à Saint-Laurent.

Le montant accordé par le gouvernement canadien permettra de soutenir les activités d’ExMO, une division de Développement économique Saint-Laurent (DESTL), pendant les trois prochaines années. Il s’agit de l’organisme régional de promotion des exportations (ORPEX) du centre-ouest et de l’Ouest-de-l’Île de Montréal.

«Nous sommes la première ligne d’aide pour les petites et moyennes entreprises (PME) qui souhaitent exporter», explique la commissaire à l’international, Lydia Cappelli.

Avec son équipe de quatre personnes, elle s’assure de proposer des stratégies et des processus rigoureux de sélection d’un marché à l’international. ExMO a 2 100 entreprises dans sa base de données sur les quelque 10 000 que compte l’ouest de Montréal.

«Nous savons que l’économie du Québec est basée sur l’exportation. Il est nécessaire d’avoir des appuis sur le terrain pour nos PME qui constituent 90 % de nos entreprises», souligne le maire de Saint-Laurent, Alan DeSousa.

Aide
ExMO va orienter les compagnies dans des domaines tels que les ressources humaines, la production, le marketing et l’innovation, qui doivent alors être traités sur un aspect de commerce international.

«Nous les incitons à sortir des sentiers battus, alors que 72 % des exportations se font vers les États-Unis», précise Mme Cappelli.

Faire face au protectionnisme américain est d’ailleurs un exemple de thème abordé lors des formations données par ExMO, qui sont au nombre d’une vingtaine par année.

«Dès le lancement d’une entreprise, il est intéressant d’exporter pour être plus rentable et plus compétitif, surtout que les produits canadiens ont une belle réputation», ajoute le directeur général par intérim de DESTL, Luc Duguay.

L’organisme propose ses services gratuitement à tous types d’entreprises ainsi que des offres à tarif compétitif pour les plans plus développés.

MercadOr
Plusieurs entreprises laurentiennes sont lauréates régionales du concours à l’exportation MercadOr Québec. Elles sont en lice pour la finale provinciale, le 7 novembre.

  • BlueMed Medical Supplies Inc. pour la catégorie Nouvel exportateur
  • Transtex LLC pour la catégorie Leader à l’export
  • Deville Technologies pour la catégorie Implantation à l’étranger
  • Novatek International pour la catégorie Diversification de marché
  • Adfast Corp pour la catégorie Exportateur innovant
  • Transformer Table (Dorval) pour la catégorie Stratégie numérique

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!