Gracieuseté/École Enfant-Soleil L'enseignante Marie-Pierre Gaboury accueille chacun de ses élèves avec un signe particulier. La routine, qui ne prend quelques instants, a changé la dynamique de la classe.

Une enseignante de l’école primaire Enfant-Soleil, à Saint-Laurent, a totalement changé la dynamique de sa classe de 5e année en prenant la peine de saluer individuellement et de manière originale chacun de ses 19 élèves.

Depuis le début de l’année, Marie-Pierre Gaboury accueille les enfants avec un signe propre à chacun d’entre eux lorsqu’ils arrivent le matin. Pour certains, c’est une poignée de main, pour d’autres, une petite danse sur le pas de la porte, au troisième étage de l’établissement de la rue Tassé.

«Lorsque j’ai demandé aux élèves de trouver une manière de saluer, seulement cinq l’ont fait, mais, petit à petit, ils ont tous embarqué», se souvient Mme Gaboury.

Ce bref tête-à-tête change la routine de la classe. «Je vois ceux qui vont moins bien par exemple et peux leur porter une attention particulière ensuite, précise l’enseignante. Ça crée un lien puisque seuls l’élève et moi connaissons le signe.»

L’idée lui est venue d’une collègue, qui avait mis en pratique cet accueil des élèves il y a quelques années. Elle l’a aussi vu sur Instagram, où plusieurs enseignants des États-Unis le présentaient.

Succès

Pour présenter l’initiative aux parents, la direction de l’école a filmé Marie-Pierre Gaboury accueillir ses élèves en classe. Publiée au début du mois sur les réseaux sociaux, la vidéo est rapidement devenue virale, engendrant des milliers de visionnements.

«Nous avons fait un lien avec les mathématiques. Tous les matins, les élèves font une soustraction pour connaître le nombre de vues», ajoute l’enseignante.

Les enseignantes du préscolaire ont repris l’idée, en collant une affiche avec plusieurs pictogrammes sur leur porte. Les jeunes enfants peuvent notamment choisir de serrer la main, de faire un câlin ou de s’incliner pour saluer.

Si Mme Gaboury convient que cet accueil peut plus ou moins convenir selon les classes, il a eu un impact direct sur le comportement et l’ambiance dans la sienne.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!