Vous pensiez que la grève étudiante était finie? Pas exactement. Les étudiants du Cégep de  Saint-Laurent se sont prononcés en faveur d’une grève du 20 au 22 novembre. C’est ce qui a été voté lors de l’assemblée générale du 9 novembre.

Lorsque contactée par téléphone, une personne  de l’association étudiante, qui refusé de s’identifier, a expliqué les motifs qui poussent les étudiants à vouloir retourner en grève. «C’est une forme de mouvement contre la privatisation des services publique et contre la privatisation scolaire pour la gratuité», a expliqué l’étudiante.

L’objectif principal de l’Association étudiante du cégep de Saint-Laurent (AECSL)serait de «faire comprendre qu’on est là et qu’on ne lâchera pas le morceau». Le gouvernement provincial qui tiendra bientôt un sommet sur l’éducation.

«Tant qu’on n’aura pas eu ce qu’on veut, on ne lâchera pas», a-t-elle déclaré. Cette dernière a rapporté que l’association étudiante ce mouvement mène à la gratuité scolaire.

Pour l’instant l’association étudiante n’a pas de porte-parole. «On n’a pas envie de parler aux médias», a déclaré celle qui préfère garder l’anonymat.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!