Maintenant la Chambre de commerce et d’industrie de Saint-Laurent dessert les entreprises du secteur Ville de Mont-Royal. Embrassant ce changement, elle a même changé de nom. On parlera en 2013 de la Chambre de commerce Saint-Laurent‒Mont-Royal. Un nom qui ne plaît pas au maire, Alan DeSousa.

Sans chambre de commerce depuis des années, Mont-Royal, ville voisine, se trouvait «orpheline». «C’est bon pour la chambre de commerce d’avoir un plus grand réseautage et networking», pense William Habib, président de la Chambre.

Tension entre le maire et la Chambre?

Norman Chenail, ancien président de la Chambre, a lancé l’expansion du territoire il y a sept ans. Il sentait que le projet était appuyé, «mais là, il semble qu’il y a de la résistance. C’est sûr qu’on a fait ça pour le bien de tous. On aurait souhaité que ça soit vu comme ça», regrette l’ancien président.

M. Habib affirme qu’il y a une tension, depuis ce changement de nom, entre la Chambre de commerce et Alan DeSousa, maire de Saint-Laurent. «La tension n’est pas officielle, mais on a senti une tension», explique-t-il. Il dit avoir perçu chez le maire «un relâchement, mais pas un abandon de son intérêt» pour la Chambre.

Sylvie Séguin, directrice générale de la Chambre, a l’impression qu’il s’agit d’une «déception» pour Alan DeSousa. «Il n’y a pas de tension de mon côté. Il est toujours le bienvenu à la Chambre de commerce», précise M. Habib.

«Je les aime tous»

Interrogé à savoir si ce changement de nom était une bonne chose, M. DeSousa a répondu: «C’est la Chambre qui a pris la décision d’élargir leur territoire. C’est une décision bonne pour eux et leurs intérêts. Ils auront plus de membres du milieu des affaires. Dans ce sens, c’est positif. Mais j’aurai souhaité qu’ils gardent uniquement le nom de Saint-Laurent, pour en conserver l’identité et l’appartenance. Avec l’importance de nos entreprises, leur taille, le nombre d’emplois sur notre territoire… Nous avons le plus grand secteur industriel au Québec», rappelle le maire.

Le maire a rapidement démenti qu’il pourrait y avoir des tensions entre lui et la Chambre. «Non, je les aime tous. Il n’y a aucune, aucune, aucune tension avec eux, insiste-t-il. J’ai de très bonnes relations avec eux.»

La mairesse suppléante de Mont-Royal, Melpa Kamateros, s’est dite ravie que la Chambre devienne la Chambre de commerce Saint-Laurent‒Mont-Royal. «Il est toujours bon d’avoir des liens comme ça. L’union est une bonne chose. C’est bénéfique pour tout le monde. Une Ville a la responsabilité d’appuyer ses commerçants.»

Le maire de Saint-Laurent n’était pas présent le 10 décembre, lors du lancement de candidatures pour le Gala Alpha, principal événement de la Chambre. Le député Stéphane Dion a déclaré au micro qu’Alan DeSousa, pris avec le budget municipal, s’excusait de son absence.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!