(Collaboration spéciale) Le maire de l'arrondissement Saint-Laurent, Alan DeSousa, avec les bacs des différentes collectes.

L’arrondissement poursuit son virage vert avec la distribution, depuis mardi, de 20 000 bacs bruns prêts à accueillir les matières organiques qui étaient normalement reléguées aux poubelles.

«Notre virage environnemental a débuté en 2004 et c’était la suite logique des choses. Nous désirons toujours proposer aux résidents des alternatives plus écologiques», a expliqué Macarena Lobos, chargée de communications à l’arrondissement.

Le projet est réalisé dans la foulée de la Politique québécoise de la gestion des matières résiduelles qui interdira l’enfouissement des matières organiques décomposables dès 2020.

Fin novembre
Les premiers bacs seront distribués dans le secteur 1 de l’arrondissement pour les immeubles de quatre logements et moins, et seront aussitôt prêts à être utilisés. La première collecte s’effectuera en même temps que celle des matières recyclables, dès la semaine suivante.

«À l’intérieur du bac ils retrouveront toute l’information nécessaire pour débuter la collecte des restes de tables et autres matières organiques et plusieurs petits trucs, notamment pour réduire les odeurs. Comme n’importe quel changement, il y aura une période d’adaptation c’est certain», a précisé Mme Lobos.

Un petit bac pour la cuisine, des sacs bruns pour collecter les déchets organiques et un calendrier des collectes seront aussi à l’intérieur.

D’ici la fin novembre, les 20 000 bacs auront été distribués aux autres secteurs. Il faudra attendre à 2016 pour que la collecte de matières organiques soit possible pour les résidents des immeubles de cinq à huit logements.

Les citoyens auront par défaut un bac de 80 litres, à moins d’avoir fait la demande pour un plus gros récipient. Environ 2000 citoyens ont manifesté le désir de pouvoir recueillir encore plus d’aliments non consommés, de cartons souillés, de feuilles, de gazon et autres éléments compostables.

«Toutes les matières organiques seront recueillies afin de faire du compost que nous redonnerons deux fois pas année gratuitement aux citoyens en plus de l’utiliser comme engrais pour les espaces verts de l’arrondissement», indique la chargée de communication.

Ordures aux deux semaines
Avec cette collecte supplémentaire, les ordures seront dorénavant ramassées aux deux semaines. La semaine du 23 novembre sera donc la dernière semaine régulière de collecte des bacs noirs.

«Les gens auront normalement beaucoup moins de déchets parce que tous les restes de tables et autres matières organiques iront au même endroit, explique Mme Lobos. L’idéal serait de ne plus avoir du tout de déchets à Saint-Laurent, même si c’est utopique.»

Au printemps, il sera possible de changer la taille des bacs noirs à déchets pour en avoir des plus petits et de commander un bac brun plus grand, gratuitement.

 

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!