(Collaboration spéciale/Mélanie Dusseault, Proxiba) Première pelletée de terre au chantier du campus d'ABB

Le Technoparc de Saint-Laurent comptera un nouveau siège social dès 2017. La compagnie ABB construira son campus montréalais de 70 M$ qui comportera aussi un centre de recherche et développement.

L’entreprise canadienne ABB se spécialise dans les technologies de l’énergie et de l’automatisation, autant pour les services publics que les industries privées. Elle est entre autres responsable du transport de l’hydroélectricité de la Baie James vers le Sud du Québec ainsi que la Nouvelle-Angleterre.

«Nous sommes fiers qu’une compagnie de l’envergure d’ABB ait choisi de s’établir à Saint-Laurent, a indiqué le maire de l’arrondissement, Alan DeSousa. Son arrivée ajoute beaucoup de prestige au Technoparc et réitère notre position de leader économique dans la grande région de Montréal.»

ABB emploie 140 000 personnes répartis dans une centaine de pays. Le nouveau site de Saint-Laurent, qui s’étendra sur plus de 300 000 pieds carrés, soit près de quatre terrains de football, comptera quant à lui environ 700 travailleurs.

«Pour moi, être capable de garder un siège social dans la région, c’est une fierté. On veut confirmer notre appui à la communauté montréalaise et notre engagement envers le Canada», a précisé la présidente et chef de la direction d’ABB Canada, Nathalie Pilon.

Pour Mario Monette, président directeur-général du Technoparc, ce projet pourrait inciter d’autres entreprises à demeurer à Montréal ou à choisir la métropole comme nouvel emplacement. «Nous aimerions consolider le pôle des sièges sociaux dans le secteur des hautes technologies», a indiqué M. Monette.

Il s’agit du deuxième plus grand projet d’investissement du Technoparc. M. Monette estime que le projet dépassera 100 millions$ avec l’acquisition des équipements.

Développement durable
Tous les partenaires se sont entendus pour construire un site axé sur le développement durable.

«Nous visons au minimum la certification LEED Argent, une marque reconnue mondialement en matière de rendement éco énergétique. ABB est déjà un leader écoresponsable. La construction va aussi aller en ce sens», a expliqué Roger Plamondon, vice-président au développement immobilier et acquisition chez Broccolini, qui sera responsable des travaux.

La certification LEED Argent s’obtient par le souci de préservation de l’environnement dans toutes les étapes de la construction, de la conception à l’exploitation.

«Pour moi, le développement durable, c’est non seulement ce qu’on fait comme empreinte écologique, mais c’est aussi de créer des emplois durables au Canada et travailler à maintenir nos emploi dans le secteur manufacturier», a ajouté Mme Pilon.

Attirer de nouveaux talents
Le siège social se veut avant-gardiste quant aux services offerts aux employés. Stationnement intérieur, bornes de recharges pour véhicules électriques, centre de conditionnement physique, espaces verts ainsi qu’un meilleur accès aux transports en commun sont prévus.

La concentration des activités au même endroit est aussi une façon pour la compagnie d’attirer de nouveaux talents. «Il y eu un changement du milieu de travail au cours des dernières années. Les jeunes préfèrent un environnement ouvert sur la collaboration et la discussion», précise la chef de la direction.

ABB Canada recrute dans le domaine de l’ingénierie, de la gestion de projets et de la fabrication de produits technologiques de toutes sortes.

 

 

 

 

 

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!