Le département de musique du cégep de Saint-Laurent a de quoi être fier. Deux de ses anciennes étudiantes, Marie-Pierre Arthur et Ariane Moffatt, ont remporté un total de trois Félix lors du dernier gala de l’Adisq, le 8 novembre.

«Nous n’aurions pas pensé ça quand on était au cégep Saint-Laurent!», s’est exclamée Ariane Moffatt avant de remettre le prix du meilleur album de l’année dans la catégorie adulte contemporain, à son amie, Marie-Pierre Arthur.

Ariane Moffatt a quant à elle été sacrée meilleure interprète féminine de l’année en plus de voir son album 22h22 élu le meilleur de l’année dans la catégorie pop.

Leur ancien professeur de solfège et aujourd’hui directeur général du cégep, Matthieu Cormier, garde un bon souvenir de ses étudiantes.

«Ça ne m’a pas surpris. Déjà à l’époque, on voyait leur talent et leurs qualités. Je suis très fier d’elles», confie-t-il.

Souvenirs
Les deux chanteuses, qui se sont rencontrées pour la première fois au cégep en 1997, n’ont pas oublié non plus leurs années d’études.

«C’était le jour de l’inscription, se souvient Marie-Pierre Arthur. Je ne connaissais personne à Montréal. Ariane m’a entendu parler avec mon accent gaspésien, elle a ri et nous ne nous sommes pas lâchées.»

Ses études ont été marquées par les examens de fin de sessions. «Les spectacles à L’air du temps dans le Vieux-Port, c’était à la fois excitant et stressant. Et les partys de fin de soirée étaient intenses», rigole-t-elle.

À l’époque, Marie-Pierre était loin d’imaginer faire carrière comme chanteuse et même, recevoir un Félix. «Je pensais plutôt faire des études poussées dans la musique et devenir prof».

De son côté, Ariane Moffatt, a toujours rêvé d’une carrière de chanteuse. Adolescente, elle avait transformé son journal intime en recueil de chansons, en trouvant son inspiration dans les musiques de Ben Harper.

Ses années de cégep l’ont conforté dans ses aspirations. «Ça a été la base de mon apprentissage, la formation est solide, j’en suis très reconnaissante. C’est lors des shows du midi, organisés par l’établissement, que j’ai chanté pour la première fois en public».

Reconnaissantes de leur formation, les deux artistes projettent de retourner là où tout a commencé pour elles. Ariane Moffatt et Marie-Pierre Arthur souhaitent présenter un spectacle au printemps 2016, au profit de la Fondation du cégep Saint-Laurent.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!