C Series boudée
Bombardier n’a pas su séduire en Angleterre malgré que son CS300 ait été homologué par Transports Canada le 11 juillet. Même après le vol de démonstration du CS100 avec à son bord le premier ministre Philippe Couillard, l’avionneur québécois n’a décroché aucune commande pour ses avions C Series.

Vente de Q400
Le constructeur a annoncé une commande ferme portant sur trois biturbopropulseurs de ligne Q400, le 12 juillet. L’entente entre Bombardier et la compagnie torontoise Porter Airlines est estimée à 93 M$ US.

Maintenance des CS300
La compagnie lettone, airBaltic, adhère au programme Smart Parts des avions C Series de Bombardier. Elle bénéficiera des services complets de maintenance et d’accès à des stocks de pièces. Le transporteur de Riga recevra livraison cet automne des 20 appareils CS300 commandés en avril.

Délégation québécoise
La mission commerciale d’Export Québec qui s’est rendue à Farnborough comptait une trentaine d’entreprises, dont plusieurs de Saint-Laurent comme Altitude Aerospace et Genetec, ainsi qu’Aéroports de Montréal.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!