Afin d’aborder les enjeux locaux pendant la présente campagne électorale, TC Media a invité les candidats des principaux partis à présenter leur point de vue chaque semaine sur des enjeux locaux.

Leur réponse, écrite en maximum 150 mots, est publiée intégralement. La participation des candidats n’est pas obligatoire. Cette semaine, nous voulions justement savoir quel était, pour les cinq candidats de la circonscription de LaSalle-Émard-Verdun, l’enjeu prioritaire de la circonscription et pourquoi.

 

 

David Lametti – Parti libéral

David LamettiJe me présente en politique pour aider les gens. Le parti libéral a le meilleur plan; en investissant dans les infrastructures et en travaillant pour la croissance économique. Le plan libéral suggère d’investir 125 milliards de dollars dans de nouvelles infrastructures pour créer de nouveaux emplois. Les besoins de Verdun, Côte-Saint-Paul, Ville-Émard et LaSalle sont uniques.

On prévoit: plus d’argent pour améliorer le transport en commun à LaSalle, la possibilité d’établir un centre récréatif à Ville-Émard, la transformation du canal de Lachine en un parc à l’année, la protection des rives, la création d’un parc national et l’amélioration du logement social à Verdun et à Côte-Saint-Paul. Investir aujourd’hui dans les infrastructures vertes et durables est un gage de succès pour nos générations futures. Si je suis élu, j’encouragerai ce genre d’initiatives à LaSalle-Émard-Verdun.

Hélène Leblanc – NPD
Helene LeblancL’enjeu prioritaire pour Hélène LeBlanc, candidate NPD LaSalle-Émard-Verdun, est de soutenir les PME et les coopératives dans la création d’emplois locaux de qualité. Elle propose la création d’un parc urbain national afin de faire connaître les attraits du grand sud-ouest et créer des emplois en écotourisme. Elle considère que par des politiques judicieuses, on stimule l’achat local, assure des emplois chez nous et la pérennité de nos entreprises et de nos communautés. De nouvelles entreprises pourront voir le jour dans des secteurs d’avenir comme les technologies vertes et le développement d’énergies alternatives.

Ces mesures freineront ainsi les incitatifs à l’exportation d’emplois! Hélène LeBlanc va continuer à s’engager afin d’aider notre collectivité à prospérer économiquement, créer des emplois de qualité, rendre la vie plus abordable grâce à des investissements dans le logement social, le transport en commun et la construction ou réfection d’infrastructures communautaires.

Gilbert Paquette – Bloc québécois
 Gilbert PaquetteDans LaSalle-Émard-Verdun, les impacts de notre dépendance aux politiques canadiennes sont concrets et frappent durement les travailleurs et les jeunes familles: mesures de création d’emplois ailleurs qu’au Québec (pétrole, automobile, armement) qui s’accompagnent de coupures à l’assurance chômage; retrait d’Ottawa du financement du logement social qui créera une augmentation du coût des loyers pour les moins riches; transport du pétrole sur le Saint-Laurent qui menace la qualité des berges; péage sur le pont Champlain, coupures dans les transferts en santé, hantise du déficit zéro qui ajoutera une deuxième austérité à celle déjà trop douloureuse décrétée par Québec.

Cette situation est inacceptable et doit être combattue à Ottawa. Nous devons pouvoir prendre nous-mêmes bientôt toutes nos décisions. En attendant que l’indépendance se réalise, je pourrai à Ottawa mieux défendre nos concitoyen-nes de LaSalle-Émard-Verdun en liant chaque question débattue au Parlement avec notre avenir national plutôt qu’avec celui du Canada.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!