Afin d’aborder les enjeux locaux pendant la présente campagne électorale, TC Media a invité les candidats des principaux partis à présenter leur point de vue chaque semaine sur des enjeux locaux.

Cette semaine, nous voulions savoir ce que vos candidats comptaient faire pour pallier à la fin de la livraison à domicile du courrier?

Leur réponse, de maximum 150 mots, est publiée intégralement. La participation des candidats n’est pas obligatoire.

Daniel Green, Parti vert

Parti Vert Daniel Green
Avec le Parti vert, j’ai fortement dénoncé l’élimination de la livraison du courrier à domicile. Cette décision a un impact terrible en ville sur les personnes âgées et les personnes ayant des handicaps. Et vous pouvez imaginer l’impact dans les zones rurales!

Le Parti vert, qui pourrait très bien détenir la balance du pouvoir dans un gouvernement minoritaire, obligerait les autres partis à rétablir le service de livraison à domicile.

Nous comptons aussi moderniser Postes Canada, et lui fournir les outils requis pour assurer sa rentabilité. Par exemple, Poste Canada devrait offrir divers services, dont la vente d’assurances, les services bancaires et commerciaux, les régimes complémentaires de retraite et les services étendues aux collectivités éloignées.

En cette ère d’achats en ligne, la livraison de colis peut devenir une source de grande rentabilité. D’autres pays, dont la Suisse, la France et la Nouvelle-Zélande, ont augmenté leurs recettes après avoir diversifié les services.

Marc Miller, Parti libéral

Parti liberal Marc Miller
Le Parti libéral du Canada s’est clairement engagé à annuler le plan de M. Harper visant à mettre fin à la livraison du courrier à domicile, un plan qui pénalise souvent les personnes les plus vulnérables et notamment les aînés et les personnes à mobilité réduite.

Justin Trudeau a également annoncé qu’un gouvernement libéral procédera à un nouvel examen du fonctionnement de Postes Canada pour s’assurer que cette société remplisse sa mission essentielle et offre des services de qualité à un coût raisonnable aux Canadiennes et aux Canadiens.

Cette position s’inscrit dans une volonté de renouveler nos infrastructures et de créer des normes de rendement élevées pour les services publics offerts par le gouvernement fédéral. L’objectif des libéraux, et mon but pour notre circonscription, est de placer les citoyens au cœur de la décision politique, de ne jamais oublier que toute action gouvernementale doit être au service des citoyens.

Steve Shanahan, Parti conservateur

Le candidat du Parti conservateur, Steve Shanahan
Avec le changement de nos habitudes de vie et de consommation, la fin du service postal à domicile devenait inévitable.

Je crois que la priorité ne doit pas être de se battre pour le maintien d’un service qui est condamné, mais plutôt de travailler à s’assurer que la qualité du service soit maintenue pour tous dans la transition.

À titre de conseiller municipal, je me préoccupe beaucoup de l’implantation des boîtes postales. Les milieux urbains sont plus densément peuplés et posent des enjeux particuliers. Il faut s’assurer que les nouvelles boîtes s’intègrent bien à nos quartiers. Nous ne pouvons pas accepter un manque de sensibilité comme l’implantation de boîtes dans un parc nature.
Comme député, je vais me battre pour que Postes Canada assure sa collaboration avec les intervenants et soit à l’écoute des préoccupations des gens.

Chantal St-Onge, Bloc québécois

Bloc quebecois Chantal St-Onge
Le Bloc québécois n’a cessé de manifester son opposition à cette décision unilatérale de Postes Canada.

Il est évident qu’il faut diversifier les services offerts afin de remédier à ceux qui enregistrent des déficits. On pourrait, par exemple, offrir de nouveaux services lucratifs tels que la prestation de services bancaires avec le Mouvement Desjardins. Postes Canada offre déjà plusieurs services financiers: mandats poste, transferts de fonds nationaux et internationaux, paiements de factures et cartes Visa prépayées. Nous pourrions ainsi profiter de nos infrastructures.

Couper la livraison à domicile pénalise les groupes les plus vulnérables de la société tels que nos aînés et les personnes à mobilité réduite.

Je crois fermement que nous devons nous engager dans une voie qui permettrait au service postal d’innover, de s’adapter aux différentes réalités régionales et devenir un service public en phase avec les besoins et les demandes du marché d’aujourd’hui.

Allison Turner, NPD

NPD Allison Turner
Depuis l’annonce du gouvernement conservateur, le NPD a combattu sans relâche la fin de la livraison à domicile du courrier imposée par Stephen Harper.

La position du NPD est claire sur cette question: un gouvernement néo-démocrate va réinstaurer la livraison à domicile et la rétablir pour les ménages qui l’ont déjà perdue.

Il s’agit pour nous d’un service essentiel et primordial pour tous nos citoyens, notamment nos aînés et les personnes à mobilité réduite.

Contrairement aux conservateurs qui agissent de façon opaque et unilatérale, un gouvernement NPD veut consulter les Canadiens et les faire participer directement au processus de modernisation de Postes Canada. En offrant davantage de services financiers et en ligne, nous croyons qu’il est possible de faire passer Postes Canada au 21e siècle, d’éviter sa privatisation ou des compressions inutiles et d’assurer la pérennité de cette institution canadienne pour les générations futures.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!