(FELIX O.J. FOURNIER TC MEDIA) L'A-720 Ouest sera complètement démantelée entre les rues Saint-Rémi et Green. Les travaux devraient durer jusqu'en 2019.

Ceux qui en avaient assez du trafic et des détours causés par les travaux de l’échangeur Turcot ne sont pas au bout de leur peine, car l’étape qui affectera le plus les usagers de la route débute ce week-end. Le démantèlement de l’A-720 Ouest provoquera un transfert de la circulation vers la nouvelle R-136 Ouest.

Le problème majeur réside dans le fait que l’accessibilité à cette nouvelle route se fera par une seule bretelle temporaire, alors qu’auparavant deux entrées permettaient d’accéder à l’A-720 Ouest.

Les automobilistes provenant du centre-ville qui empruntaient habituellement les entrées Lucien-L’Allier ou du Fort par la rue René-Lévesque, devront faire un détour par la rue Saint-Antoine Ouest et la rue Rose-de-Lima vers le nord.

Ce détour provoquera un trafic à haute densité sur la rue Saint-Antoine, dans l’arrondissement du Sud-Ouest, mais également sur l’avenue Atwater qui donne accès à l’A-20 Ouest.

«Il est préférable de laisser tomber les GPS et de se fier aux chemins de détours qui seront indiqués», suggère Sylvie Gervais, la directrice du maintien à la mobilité chez KPH Turcot, le consortium responsable du chantier. Ces alternatives seront en place jusqu’en 2019.

Comme l’A-720 Ouest sera fermée définitivement entre le tunnel Ville-Marie et l’échangeur Montréal-Ouest, le trafic devra circuler à contresens sur la R-136 dès lundi. Il y aura trois voies vers le centre-ville et seulement deux vers l’ouest de l’Île. Une 3e voie s’ajoutera à la hauteur de la bretelle temporaire de Rose-de-Lima.

Fermetures importantes
Ce week-end et pour six autres fins de semaine d’ici le printemps, le démantèlement de l’A-720 Ouest obligera la fermeture complète de la R-136, dans les deux directions.

«C’est une mesure obligatoire puisque la R-136 est plus basse que l’autoroute Ville-Marie. Cette pente exige un défi technique et ce ne serait pas sécuritaire pour les automobilistes si on maintenait les voies ouvertes», indique Sébastien Marcoux, directeur général adjoint chez KPH-Turcot.

Les usagers devront donc emprunter un long détour passant par l’autoroute Bonaventure, puis l’A-40 et finalement l’A-13.

«Il serait préférable d’éviter ce secteur les week-ends de fermeture», mentionne Mme Gervais.

Le démantèlement se fera en deux phases. La structure entre les rues Saint-Rémi et Glenn sera détruite entre la mi-décembre et le printemps tandis que le tronçon entre les rues Glenn et Green sera démantelé dès l’été jusqu’au début 2019. En tout, ce sont 95 000 m3 de béton qui seront retirés, le double de l’an dernier.

Certains secteurs des rues Saint-Jacques, Green et Glenn seront également fermés lors des week-ends de travaux.

Autres entraves
À partir de lundi, la nouvelle A-20 Ouest, au pied de la falaise Saint-Jacques, sera ouverte à la circulation, ce qui causera la fermeture définitive de la bretelle Monk.

Les résidents du Sud-Ouest habitués à emprunter cette entrée devront maintenant passer par une bretelle temporaire à partir des rues Saint-Patrick et de La Vérendrye. Ils devront par la suite traverser le nouveau pont du canal de Lachine vers l’A-20 Ouest.

Au printemps, sept bretelles de l’échangeur actuel seront démantelées en plus d’une partie de l’A-20 Ouest dans le secteur de Montréal-Ouest.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!