Gracieuseté Le toit du stationnement Ethel accueille ce concert unique.

Le stationnement étagé de la rue Ethel s’est transformé en véritable œuvre d’art il y a deux semaines alors que les muralistes français Ella et Pitr ont peint sur son toit une dame, recroquevillée sur elle-même. Le projet mené par la Société de développement commercial (SDC) Wellington en collaboration avec Under Pressure ravive la discussion au sujet de l’avenir de cet édifice.

Le président de la SDC, Billy Walsh, avait présenté en mars à la Commission sur le transport et les travaux publics pour la Ville de Montréal un mémoire proposant de confier aux SDC l’administration des stationnements publics de la Ville autour des artères commerciales.

Il y faisait valoir que le stationnement étagé qui compte 250 places était jusqu’à ce moment utilisé à seulement 10% de sa capacité, que sa signalisation était mal conçue et que son équipement vétuste fonctionnait mal. La demande de la SDC pour en obtenir la responsabilité est encore en évaluation à la Ville.

Sa revitalisation permettra, selon M. Walsh, de désengorger le secteur et de combler la demande, qui sera plus grande en 2017 avec les grands projets des environs comme l’inauguration de la plage et de la place publique, la rénovation de l’Auditorium et l’agrandissement de l’Hôpital de Verdun.

«Cette oeuvre remet au centre le débat en montrant le potentiel du stationnement», dénote Thomas Peltier, chargé de projet événementiel à la SDC.

Le projet n’est pas encore défini et les citoyens peuvent encore partager leurs idées avec la SDC, dont le président souhaite que le stationnement «incarne une pièce maîtresse dans une vision à venir du développement du centre-ville de Verdun».

«Avec 21 500 pieds carrés de surface de béton en plein milieu d’un centre-ville, il me semble qu’on peut être pas mal créatif et innovant», conclut-il.

Le stationnement Ethel sert déjà à quelques événements publics. Il fait d’ailleurs partie des lieux qui accueilleront le Festival Marionnettes Plein la Rue le 27 et 28 août.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!