(Photo: IDS/Verdun Hebdo – Delphine Bergeron) Marie Touré fréquente le Centre d'éducation aux adultes Verdun, où elle est accompagnée par une psychoéducatrice. Elle a reçu une bourse pour sa persévérance scolaire.

La Verdunoise de 33 ans, Marie Touré, est l’un des sept lauréats de la bourse «Je ne lâche pas, je gagne!». Elle a ainsi reçu 1 500$ de la part de la Fondation pour l’alphabétisation pour avoir complété son secondaire au Centre d’éducation des adultes Champlain.

Originaire de Guinée, elle est arrivée au Canada en 2007 et a décidé de retourner à l’école trois ans plus tard, après avoir échoué à un test de niveau secondaire. Mme Touré est mère de trois enfants, dont un jeune garçon est sur le spectre de l’autisme, et elle souhaitait pouvoir lire et écrire par elle-même.

«Je voulais être une bonne mère et aider mes enfants avec leurs devoirs, ne pas laisser seuls; c’était le temps de retourner à l’école.»
— Marie Touré, lauréate de la bourse «Je ne lâche pas, je gagne!»

Elle est ainsi retournée sur les bancs de l’école. La rédaction d’une lettre, dans laquelle elle explique son parcours et ses motivations, a touché le jury qui lui a octroyé la bourse de la Fondation pour l’alphabétisation.
En partenariat avec la Fondation Desjardins, la cérémonie a eu lieu début septembre à l’auditorium de la Bibliothèque et Archives nationales du Québec.

Persévérance

«C’est un plaisir de parler de mon parcours», exprime Marie Touré, qui espère faire connaître les ressources accessibles aux nouveaux arrivants. Dans son Afrique natale, elle a dû abandonner l’école pour travailler et aider sa famille financièrement.

Lorsque son fils a reçu son diagnostic d’autisme, Marie ne savait pas ce que ce mot signifiait. Ce manque de connaissance l’a secoué et elle s’est mise à faire des recherches.

Aujourd’hui, la Verdunoise est en quatrième secondaire en français et en troisième année du secondaire en mathématiques. Elle a comme objectif de devenir infirmière, car elle aime aider les gens. La bourse qu’elle a gagnée va servir à payer une éducatrice spécialisée pour accompagner son fils.

Pour plus d’infos
fondationalphabetisation.org

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!