TC Media / Mario Beauregard Isabelle Foisy, présidente sortante de la Chambre de commerce de l’est de Montréal.

Le milieu des affaires dans l’est de la métropole est en pleine effervescence, en partie grâce au rapprochement qui a été créé entre les entrepreneurs et les organismes, selon Isabelle Foisy, présidente- directrice générale sortante de la Chambre de commerce de l’est de Montréal.

Fière de l’identité que la Chambre de commerce de l’est de Montréal (CCEM) s’est forgée au fil des années, la présidente estime que cette «association» a rendu le territoire plus fort et plus dynamique.

S’adressant au départ uniquement aux entreprises, la Chambre s’engage maintenant aussi auprès des organismes communautaires.

«C’est vraiment une réussite pour moi que le communautaire se sente dorénavant interpellé par notre mandat, exprime Mme Foisy. Avec le temps, la Chambre est devenue un beau mixte de gens issus de tous les milieux.»

Selon la présidente, les planètes s’alignent, autant au niveau des investissements publics que privés, pour la revitalisation du secteur.

«Il y a eu de nombreux défis, c’est vrai, mais je retiens surtout de multiples occasions de dépassement, d’innovation et de succès. Le milieu des affaires dans l’Est est en pleine croissance, c’est encourageant», souligne-t-elle.

Nouveau défi
Satisfaite du temps passé à la tête de l’organisme, Mme Foisy estime qu’il est tout simplement temps pour elle de passer à autre chose.

«La Chambre m’a fait réaliser que j’avais la fibre entrepreneuriale. Je quitte parce que je veux continuer à apprendre, relever de nouveaux défis et contribuer d’une autre façon à la Chambre, par le biais d’une entreprise qui en fait partie», affirme-t-elle.

Isabelle Foisy compte plus de 20 ans d’expérience comme gestionnaire. Mère de deux enfants, elle a débuté sa carrière dans le domaine des télécommunications, où elle a occupé des postes stratégiques et opérationnels.

«J’ai changé d’orientation parce que j’avais ce besoin en moi de faire une différence, d‘être engagée dans milieu», explique-t-elle.

C’est pour cette raison qu’elle a accepté le rôle de présidente-directrice générale de la CCEM, en 2010.

Honneurs
En 2015, elle a été nommée «Cadre de l’année» par la Fédération des chambres de commerce du Québec et sélectionnée pour présider les activités du Québec, en vue de la Conférence canadienne du Gouverneur général sur le leadership de 2017. Elle a également été finaliste pour le prix «Femmes d’affaires du Québec», en 2015.

En septembre, elle se joindra à l’équipe d’un cabinet comptable.

«Je quitte la Chambre, mais je ne serai pas trop loin. J’ai la Chambre et l’Est tatoués sur le coeur», conclut-elle.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!