Emmanuel Delacour Un ajout de 4,5 km de piste cyclable est prévu sur la rue Bellechasse.

L’administration de Rosemont – La Petite-Patrie veut prendre en mains deux importants chantiers afin de créer une piste cyclable de 4,5 km continue d’est en ouest et pour élargir les trottoirs près de la station de métro Beaubien.

Lors du conseil d’arrondissement du 3 décembre dernier, les élus ont voté en faveur de la prise en charge de la conception et de l’exécution de ces travaux. Projetés sur des artères, ceux-ci relèvent habituellement de la ville-centre.

Le premier projet consiste à prolonger les bandes cyclables sur la rue de Bellechasse jusqu’à la rue Chatelain sur 4,5 km. On retrouve déjà des bandes des deux côtés de Bellechasse dans La Petite-Patrie, à l’ouest de la rue Chabot. Cet ajout instaurerait un lien entre les deux extrémités du territoire de l’arrondissement.

«Notre objectif est de créer un réseau majeur qui a un grand potentiel de transfert des déplacements à vélo d’est en ouest. L’axe Bellechasse et Saint-Laurent est déjà le plus achalandé à Montréal, en terme du nombre de cyclistes qui l’emprunte chaque jour», souligne François W. Croteau, maire de Rosemont – La Petite-Patrie.

Le chantier, dont la réalisation est prévu entre l’été et l’automne 2019, se fera «dans les meilleures pratiques», affirme l’élu, qui insiste qu’on ne se tournera pas vers l’option des bandes cyclables peintes sur la chaussé, ni vers les pistes bidirectionnelles. «Nous prévoyons l’installation de pistes unidirectionnelles en site propre, incluant des aménagements pour séparer les cyclistes des automobilistes», explique le maire.

À court terme ces aménagements seront «légers», mais ce dernier n’exclut pas la mise en place éventuelle de matériel urbain plus permanent.

De plus, en raison de la largeur restreinte de la rue Bellechasse, sa mise à sens unique en direction ouest est requise entre la rue Chatelain et l’avenue Papineau.

Ce projet viendra remplacer celui de la piste cyclable unidirectionnelle en site propre sur le boulevard Rosemont, annoncé en 2016 par l’Administration Coderre. Un tel aménagement se serait avéré trop «complexe», selon M. Croteau, car il aurait demandé de repenser les voies réservées aux autobus qui s’y trouvent, ainsi que la gestion de la circulation automobile.

Des trottoirs plus confortables sur la rue Beaubien
Le second chantier vise à réaménager la rue Beaubien, entre la rue Saint-Denis et l’avenue Christophe-Colomb. Les travaux permettront d’agrandir les trottoirs, particulièrement petits à cet endroit, malgré le fait qu’ils se situent dans le secteur achalandé entre la station de métro Beaubien et la Plaza St-Hubert.

«Nous voulons y augmenter le confort et la sécurité des piétons, tout en encourageant la part des transports actifs et collectifs. Pour ce faire, tout est envisagé en matière d’aménagement. Il faut prendre en considération le fait que la part modale de la circulation automobile représente 15 % dans cet axe, tandis que l’espace octroyé aux véhicules motorisés est de 90 %», soulève M. Croteau.

Les employés de l’Arrondissement en profiteront aussi pour aménager deux places publiques à proximité, soit une devant la station Beaubien, et l’autre au coin des rues Beaubien et Boyer.

Cette dernière, qui initialement devait être un lègue pour le 375e anniversaire de Montréal, n’aura pas vu le jour à la suite d’une décision de l’équipe Coderre qui s’inquiétait du nombre d’espaces de stationnement pendant le chantier sur la rue Saint-Hubert.

Le projet étant relancé, il intégrera une importante portion de verdure, tout en limitant la minéralisation, assure le maire. «On veut éviter de refaire quelque chose à l’image de la Place Hector-Prud’homme», souligne M. Croteau.

Ces travaux, dont l’achèvement est prévu en 2021, se feront d’une seule traite et en même temps que ceux de la Plaza, afin d’éviter de prolonger les désagréments auprès des commerçants et résidents, assure-t-il.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!