Deux étudiants de Parc-Extension souhaitent donner la chance aux jeunes du quartier de s’impliquer socialement, grâce à une activité de discussion qui leur permettra de s’exprimer librement sur les enjeux locaux qui leur tiennent à cœur.

Fondateurs du collectif «Montréal Populaire», Samiha Hossain et Rizwan Khan, résidents du quartier depuis leur naissance, se sont au départ donné pour mission de rassembler les gens intéressés par les enjeux municipaux.

«L’objectif est de réfléchir aux inégalités urbaines et de mettre à l’avant-plan des solutions pour rendre la ville accessible à tous, que ce soit en matière de logement, d’accès à l’emploi ou de démocratie citoyenne», explique Mme Hossain.

C’est de cette façon qu’est née l’idée de mettre en place une première activité de discussion réservée aux jeunes de 15 à 30 ans, qui aura lieu le 11 mars, au centre William-Hingston.

«On souhaite stimuler la participation citoyenne auprès des jeunes du quartier, continue Mme Hossain. Les enjeux municipaux sont nombreux dans Parc-Extension.»

Pour l’instant, bien que les jeunes du quartier puissent participer à des événements tels que le Jeune Conseil de Montréal pour s’initier à la politique municipale, aucune instance ne permet aux jeunes de Parc-Extension de se réunir pour soumettre leurs idées sur des sujets qui les concernent.

La rencontre-discussion, intitulée «Organiser la jeunesse à Parc-Extension», permettra donc de proposer des solutions concrètes à des problématiques d’envergure, telles que l’embourgeoisement et le décrochage scolaire, entre autres.

Représentations auprès des élus
Après cette première rencontre, une assemblée publique sera organisée, quelque part en avril, pour revoir les propositions discutées et préciser davantage les stratégies à adopter.

Montréal Populaire s’engage par la suite à rédiger un document de recommandations, qu’il rendra accessible à tous sur sa page Facebook.

«On se présentera aux séances du conseil d’arrondissement pour poser les questions des jeunes qui ne peuvent pas y assister, souligne la co-fondatrice du collectif. Nous nous porterons aussi disponibles pour rencontrer les élus.»

L’organisme souhaite prendre l’habitude d’organiser ce genre de rencontres dans le quartier, sous différents thèmes, tout en ayant les jeunes en priorité.

«C’est dans les projets de créer un comité qui s’appellerait le Conseil des Jeunes de Parc-Extension. On aimerait aussi éteindre le projet en dehors de Parc-Extension, plus précisément dans d’autres secteurs de l’arrondissement pour couvrir plus d’enjeux qui leur sont propres, avec l’aide de jeunes impliqués dans ces quartiers», conclut Mme Hossain, optimiste.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!