Comme il y a deux semaines, des milliers d’expatriés français installés à Montréal se sont retrouvés au Collègue Stanislas, samedi dans Outremont, afin d’exercer cette fois-ci leur droit de vote pour le second tour de la présidentielle. Et comme il y a deux semaines, la file d’attente s’est étendue sur des centaines de mètres en matinée et en début d’après-midi.

Le consulat avait promis plus tôt dans la semaine un temps d’attente «drastiquement» réduit.

La file a commencé à rétrécir pour pratiquement disparaître plus l’après-midi a avancé.

Le matin, ces Français ont dû patienter autour de deux heures, comme le samedi 22 avril. Ils ont fait face à une pluie parfois forte, avant que le soleil ne perce dans le ciel montréalais à midi.

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!