PÉKIN, Chine — Le premier ministre de la Chine, Li Keqiang, appelle les États-Unis à la raison en évitant de déclencher des conflits commerciaux sur l’acier, l’aluminium et certains autres produits.

Lors d’une conférence de presse tenue mardi à Pékin, le numéro deux chinois a même promis que la Chine s’ouvrira davantage aux investissements et aux importations venant de l’étranger.

Li Keqiang n’a pas évoqué de réplique de la Chine aux intentions du président Donald Trump d’ériger des barrières au commerce entre les deux pays, mais des représentants du gouvernement chinois ont affirmé que le gouvernement du président Xi Jinping était prêt à passer à l’action.

Déjà, le 11 mars dernier, le ministre chinois du Commerce, Zhong Shan, a déclaré que la Chine défendrait résolument ses intérêts.

Mardi, le premier ministre Li a soutenu que les guerres commerciales ne faisaient jamais de gagnants.

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!