TEL-AVIV, Israel – L’armée israélienne rapporte que des tirs de mortier effectués en Syrie dans le cadre de l’actuel conflit interne sont tombés sur un site touristique populaire auprès des Israéliens l’hiver, le Mont Hermon, sur le Plateau du Golan.

Les munitions se sont abattus tôt, mercredi, apparemment sur une piste de ski déserte. C’est la première fois que des tirs syriens aboutissent à cet endroit même si précédemment, quelques autres sont tombés ailleurs sur le Plateau du Golan.

L’armée israélienne n’a pas répliqué mais le site du Mont Hermon a été temporairement interdit aux visiteurs. L’État hébreu croit que la plupart des récents cas de chutes de munitions dans cette région ont été accidentels.

Le Plateau du Golan, situé dans le sud-ouest de la Syrie, est occupé par Israël depuis la guerre des Six Jours de 1967 et a été annexé par Israël en 1981, malgré la réprobation de la communauté internationale.

La Syrie considère encore aujourd’hui que ce territoire lui appartient.

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!