La compagnie de vols à rabais Ryanair a fait une grosse erreur sur les réseaux sociaux jeudi lors du match de l’Euro opposant la France à l’Allemagne.

En bref, ce qui est arrivé, c’est que l’équipe française a bénéficié d’un tir de pénalité à la 45e minute, donnant l’avance à la France, qui remportera ensuite le match. Certains internautes avaient jugé que la pénalité, donnée parce que Bastian Schweinsteiger aurait touché au ballon, était sévère. Vraisemblablement, l’équipe derrière les réseaux sociaux de Ryanair était de cet avis.

C’est à ce moment qu’ils ont tweeté une photo de Thierry Henry à la Coupe du monde en 2010, alors qu’il avait lui-même été accusé d’avoir touché au ballon et qu’aucune pénalité n’avait été sifflée. Sa passe de la main avait permis à la France de remporter son match contre l’Irlande. Ryanair a accompagné cette photo des mots-clics #NeverForget et #CheatingBastards.

Ce qui a le plus choqué les utilisateurs (qui n’oublient jamais de prendre des captures d’écran lorsqu’un tweet de ce genre apparaît dans leur fil de nouvelles), c’est que la compagnie a utilisé le mot-clic #CheatingBastards, ou en français «bâtards de tricheurs».

Après seulement quelques minutes, la compagnie a été inondée de messages avec le même mot-clic, et peu de temps après, le tweet était supprimé.

Certains ont même remarqué que quelques instants plus tard, Ryanait tweetait une offre d’emploi de gestionnaire de communautés. Coïncidence ou congédiement rapide?

Aussi dans Nouvelles insolites :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!