Saviez-vous que la majorité des conflits entre patrons et employés repose sur une mauvaise compréhension des attentes? Voici quelques trucs pour vous éviter de vous retrouver dans une telle situation.

Que vous soyez patron ou employé, cette chronique s’adresse à vous. Il se peut fort bien, si vous êtes un patron, que certains employés ne soient pas à la hauteur de vos attentes mais qu’ils soient néanmoins très fiers de leurs performances. De même, il se peut fort bien, si vous êtes un employé, que vous pensiez être à la hauteur alors que ce n’est pas le cas.

Que faire devant cette situation potentielle? Il faut avant tout vérifier les faits. Si vous êtes un patron, vous procéderez à une entrevue de rétention. Si vous êtes un employé, vous opterez pour une entrevue d’exploration.

L’entrevue de rétention
Votre employé sait-il au moins ce que vous attendez de lui? Et n’allez pas penser que c’est automatique. J’interviens dans beaucoup de milieux de travail où les attentes ne sont pas claires. Vous êtes-vous donné la peine d’indiquer à cet employé sur quelles bases vous évaluez son rendement? Si vous vous contentez de garder cette information pour vous, ne soyez pas surpris qu’il ne soit pas à la hauteur.

Une fois vos attentes bien communiquées, vous devez ensuite vous assurer que les défis soient mutuellement acceptés. Vous poserez donc des questions comme celles-ci :
• Y a-t-il quelque chose que je pourrais faire pour te faciliter la tâche? Y a-t-il un ou plusieurs obstacles qui pourraient nuire à l’atteinte de ces objectifs?

• Peux-tu me résumer le tout dans tes mots?

• Y a-t-il des informations qui te manquent pour que ce projet soit un succès?

L’entrevue d’exploration
Savez-vous vraiment ce qu’on attend de vous? Dans le sondage State of the Global Workplace 2017 mené par la firme Gallup, seuls 60 % des employés interrogés n’ont pas hésité à répondre oui à cet énoncé. C’est donc dire que 40 % y vont à l’aveuglette, en faisant de leur mieux sans savoir s’ils ont vraiment compris leur raison d’être dans l’organisation.

Pourquoi ne pas y aller de quelques questions à votre tour?

• J’aimerais être certain d’être à la hauteur. Comment suis-je évalué semaine après semaine?

• Que devrais-je améliorer pour atteindre les objectifs de l’organisation?

Remarquez que ces deux entrevues peuvent s’effectuer simultanément. Que diriez-vous de le faire cette semaine? Proposez cette idée en demandant à l’autre de lire cette chronique. Ensuite, travaillez à bâtir un avenir souhaitable pour vous deux. Votre organisation en sortira gagnante.

Aussi dans Au boulot! :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!