Imaginez le désastre humain si la bière brassée avec de l’hélium existait vraiment: votre oncle un peu quétaine qui aspire des ballons pour se donner une voix comique lors des fêtes d’enfants pourrait le faire tout en ingurgitant des quantités monstrueuses d’alcool.

Non, non, non, cela ne semble pas du tout une bonne idée.

Avec plus de 128 000 partages sur Facebook, cette vidéo fait les rondes dernièrement:

On y voit deux hommes boire une gorgée de bière à l’hélium, et ensuite se tortiller de rire avec leurs voix à la Alvin et les Chipmunks.

L’inspecteur viral ne veut pas faire son «casseux de party» (c’est faux, c’est précisément ce qu’il veut faire), mais la bière à l’hélium découle d’un canular du poisson d’avril.

C’est la brasserie américaine Samuel Adams qui a parti la galère le 1er avril 2014, alors qu’elle affirmait lancer la HeliYUM:

Deux testeurs de bière allemands ont ensuite tenté de tirer leur épingle du jeu cette année, en créant la vidéo reprise sur Facebook.

Mis à part le légendaire sens d’humour allemand, il était clairement indiqué dans la description que leur vidéo était elle aussi un poisson d’avril. «L’année dernière, la brasserie Samuel Adams à Boston publié comme poisson d’avril est une vidéo sur une bière d’hélium présumée, qui provoque, comme un «effet secondaire», une voix d’hélium typique quand on la boit» (d’accord, Google Translate n’est pas parfait, mais vous pigez sans doute ce qu’ils voulaient dire).

Mais est-ce possible de brasser une bière à l’hélium?

Désolé, mais non. Impossible.

Vous voyez, l’hélium est le gaz le moins soluble dans l’eau (contrairement à ce qu’avance votre oncle quétaine, la bière est presque entièrement composée d’eau). À 10 degrés Celsius, seulement 0,0016 g d’hélium peut être dissout dans 1 litre d’eau. À titre d’exemple, à la même température, on peut dissoudre 2,5 g de CO2 (le gaz le plus souvent retrouvé dans la bière) dans 1 litre d’eau. C’est 1600 fois plus!

En plus, il serait un peu nono de faire de la bière à l’hélium, puisqu’il y a une pénurie de ce gaz non-renouvelable.

Donc ne retenez pas votre souffle en attendant de la bière à l’hélium!

 

(H/T Snopes!)

Aussi dans Inspecteur viral :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!