L’inspecteur viral se fait souvent traiter de «party pooper» (gâcheur de party) par ses collègues dans la salle de rédaction de Métro (il ne peut pas nier ce titre). Mais, vraiment, inspecteur, tu vas démolir un petit test de personnalité rigolo et sympa?

Oui, bien sûr!

Le test en question fait tout un tabac sur Facebook dernièrement:

«Un célèbre psychologue prouve qu’il y a 4 types de personnalité basée sur 4 couleurs», assure-t-on.

Dans l’article qui accompagne le test, on affirme que cette «célèbre psychologue» est nulle autre que «Dr Carol Ritberger – une psychologue du comportement de renommée internationale».

«Ce test est basé sur la couleur qui vous sera attribuée et il exposera vos forces, vos faiblesses, et même votre santé physique!»

Rien de moins.

Si l’inspecteur trouve que l’idée qu’on peut déterminer votre personnalité en cinq minutes sur Facebook à l’aide d’une poignée de questions et ensuite vous assigner une de seulement quatre catégories est assez insultante pour les vrais psychologues – qui doivent accomplir une décennie d’études avant de pouvoir commencer à comprendre la psyché humaine –, il reste que la «célèbre psychologue» qui a mis au point ce test n’en est en fait pas une.

La personne qui a mis au point ce test, Dr Carol Ritberger, a un doctorat en… théologie, et un autre en philosophie ésotérique et «science hermétique» (l’inspecteur n’a aucune idée ce que cela veut dire, mais c’est assez de savoir que ce n’est pas équivalent à un diplôme en psychologie).

Mme Ritberger a de plus des airs de guérisseur. Voici une citation de sa biographie sur sa page personnelle:

«Après avoir frôlé la mort en 1981, elle est littéralement capable de voir le système d’énergie humaine, l’aura, pour pouvoir détecter les congestions d’énergie, les protrusions, les épuisements et blocages qui affectent la capacité du corps de bien fonctionner et de maintenir une bonne santé», peut-on lire.

Si cela ne vous semble pas super crédible, l’inspecteur voit mal comment vous pourriez ensuite prendre son test des couleurs au sérieux.

Alors pourquoi «ça fonctionne»? Pour les mêmes raisons qui font que les descriptions de signes astrologiques «fonctionnent»: un effet psychologique appelé biais de confirmation. Nous avons tendance à retenir les informations qui conviennent à nos idées préconçues, mais à oublier celles qui ne cadrent pas avec ce qu’on croie. Donc, quand le test dit «Vous êtes gentil, coopératif, et que vous faites souvent passer les autres en premier», et que ça vous décrit bien, vous dites «ah! wow! ça marche!!», mais vous oubliez le bout où le test dit «vous êtes sensibles aux problèmes digestifs», même si cela ne vous décrit pas du tout.

Voici d’ailleurs une vidéo du célèbre biologiste britannique (et homme qui ne devrait jamais avoir accès à Twitter) Richard Dawkins qui démontre très bien cet effet. On demande à des gens de lire la description de leur signe astrologique, et la plupart affirment que ça les décrit bien. Sauf que M. Dawkins a tout simplement pris la description d’un autre signe astrologique et leur a dit qu’il s’agissait du leur. C’est la même chose qui se passe avec ce test.

Ouain mais… on s’en fout, non?

Dès que quelqu’un vous ment sur l’internet, l’inspecteur s’en mêle. Ce test n’a pas été mis au point par une psychologue. Pourquoi le site ne dit-il pas «prenez ce test rigolo, c’est amusant» plutôt que «Un célèbre psychologue prouve qu’il y a 4 types de personnalité basée sur 4 couleurs»? C’est malhonnête. On prête une crédibilité à ce test qu’il n’a tout simplement pas, en se disant que vous allez y croire et le partager.

Des petits trucs sympathiques sur Facebook, c’est le fun. Il y a toutes sortes de petits tests de personnalité qui foisonnent sur les réseaux sociaux et, bon, certaines personnes (*ahem* l’inspecteur *ahem*) trouvent qu’il s’agit de la pollution – principalement parce qu’on encourage les gens à partager les résultats plutôt que d’effectuer une véritable réflexion sur soi-même –, mais il n’y a rien de mal en soit.

Par contre, demandons-nous ceci: qui crée ces trucs, et pourquoi? Pourquoi demande-t-on de partager ce test au plus grand nombre de personnes possible? Avons-nous vraiment besoin d’un énième site de piège à clics sur nos réseaux sociaux, et devons-nous vraiment l’aider à se créer une base de fans sur les réseaux sociaux?

Aussi dans Inspecteur viral :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!