Yves Provencher/Métro Bob le Chef

S’inspirant du documentaire Super Size Me, notre journaliste s’est lancé le défi de ne manger que des produits Dollarama pendant une semaine. Son objectif: voir s’il est possible de faire du bien à son portefeuille et à son estomac en même temps.

Ça y est, le défi Dollarama est terminé! Le bilan sera publié mardi dans le journal, mais globalement, on pourrait dire qu’il n’a été réussi qu’à moitié: on peut faire du bien à son portefeuille (59% d’économies), mais pas à son estomac (trop de sodium pas assez de fibres).

Il restait une question qui me taraudait depuis le premier jour et l’échec magistral de ma recette de  bouillabaisse: quelle est la responsabilité du cuistot vs la responsabilité des ingrédients?

J’ai donc cherché un chef qui accepterait de relever le défi de cuisiner quelque chose avec exactement les mêmes ingrédients. La personne toute désignée, Bob le chef, a accepté de se prêter au jeu.

Si ses croutons d’olives et amandes broyées sont excellents, sa soupe du pêcheur (tomates en dés passées au mixeur, palourdes chinoises et sardines) est bien trop salée, même s’il n’a absolument pas ajouté de sel! C’est encore la faute du sodium censé assurer la conservation des aliments. «J’étais à mi-chemin de faire quelque chose de pas pire», conclut-il en rigolant.

Conclusion: les ingrédients utilisés ont ici grandement hypothéqué la possibilité de réussir quelque chose de bon. Dans l’échec de la bouillabaisse, mes talents de (pseudo) cuisinier ne sont donc pas (trop) en cause!

La question du sodium en trop grande quantité est aussi un des constats de la nutritionniste, Geneviève Nadeau. «Si Dollarama me le demandait, je ferais la recommandation de proposer des légumes sans sel ajouté, comme c’est le cas avec certains des produits offerts en épicerie», dit-elle.

Les artères des clients ne s’en porteront que mieux.

Aussi dans Montréal sous observation :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!