LeBron James et les Cavaliers de Cleveland sont forts, même très forts. Par contre, je suis désolé, mais ils ne sont pas Stephen Curry et les Warriors de Golden State.

Hier, Chef Curry et ses amis ont grignoté (encore une fois) les Cavaliers 110-77 dans le match no 2 de la série finale de la NBA. James a été limité à 19 points, Kyrie Irving a été quasi absent (5 en 14) et Cleveland n’a réussi que 35,4% de ses lancers.

Le site Bleacher Report s’en est donné à cœur joie en parodiant la routine fétiche de King James. LeBron, le repas est servi.

Après avoir battu le record des Bulls de Chicago de 1995-1996 pour le plus grand nombre de victoires en saison régulière (73), les Warriors sont en mission, en route vers un deuxième titre consécutif.

La profondeur de cette équipe semble inépuisable. Lorsque les Cavaliers n’ont pas goûté pas à la médecine de Curry ou de Klay Thompson, ils ont dû encaisser les solides performances de Draymond Green, Shaun Livingston, Harrison Barnes et même Leandro Barbosa.

La sauce du Chef Curry semble trop relevée pour les Cavaliers. C’est maintenant 2-0 Warriors.

Prochain match à Cleveland. Les Cavaliers ont-ils ce qu’il ce faut pour éviter de se faire bouffer pour une deuxième année de suite?

D’après moi, les carottes sont cuites.

 

Aussi dans Qu'est-ce t'Andy? :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!