La Black Fashion Week sera présentée pour la première fois à Montréal ce mois-ci.

La question de la diversité dans l’industrie de la mode et de la beauté est sur toutes les lèvres ces temps-ci. Alors que Métro Suède révélait récemment que des anorexiques se font recruter par des agences de mannequinat aux abords de la clinique où elles se font soigner, le numéro de mai du magazine Elle Québec fait beaucoup jaser avec à sa une la mannequin taille plus Justine Legault.

Juste à temps pour la Journée internationale sans diète, le 6 mai. Excellent timing!

Mais il n’y a pas que la silhouette qui compte dans l’équation. Diversité, ça veut aussi dire présenter inspirations et visages, toutes origines confondues. Plusieurs l’ont d’ailleurs dénoncé : les mannequins noires se faisaient rares sur les passerelles du dernier marathon de semaines de mode, en février et en mars. La mannequin Chanel Iman a même récemment confié avoir été victime de racisme au cours de sa brillante carrière.

Pas étonnant, dans ce contexte, que la styliste sénégalaise Adama Paris ait créé la Black Fashion Week pour faire passer son message. Dans deux semaines, Montréal accueillera pour la première fois une douzaine de créateurs de partout dans le monde, dont les Montréalais Helmer, Claudette Floyd (Rush Couture), Samuel Dong et Yves Jean Lacasse. Parmi les autres noms, notons bien sûr Adama Paris (Sénégal), mais aussi Soucha (Égypte), Elie Kuame (Liban et Côte d’Ivoire), Metys par Diana Gadie (Côte d’Ivoire) et Créations Youd (Haïti).

Adama Paris

Un des défilés de la Sénégalaise Adama Paris.

Ça se passe à l’Église Saint-Jean-Baptiste du 15 au 17 mai. Billets en vente sur Admission.

***

C’est le temps des vacances, question de recharger les batteries. De retour dans quelques semaines!

Aussi dans Tendances etc. :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!