Maxime Johnson Le système d'exploitation Ubuntu for Phones au CES 2013 de Las Vegas.

Canonical, l’entreprise derrière la populaire distribution de Linux Ubuntu, a rencontré la presse mondiale cette semaine au Consumer Electronic Show (CES) de Las Vegas pour présenter Ubuntu for Phones, la version mobile de son système d’exploitation. Voici ce que vous devez savoir (ainsi que mes impressions) sur ce système prometteur.

Ubuntu sera lancé en 2014
La version d’Ubuntu pour téléphones présentée au CES est une version de développement, puisque Canonical prévoit que les premiers téléphones équipés d’Ubuntu seront mis en marché au début 2014.

Canonical devrait toutefois rendre le système d’exploitation disponible au cours des prochains mois, ce qui devrait permettre à ceux qui possèdent notamment un téléphone Galaxy Nexus de facilement l’installer avant son lancement. Au CES, le système était d’ailleurs présenté sur un Galaxy Nexus.

Ubuntu Phone aura sa boutique d’applications
Ubuntu Phone aura ses propres applications et sa propre boutique d’applications. Normal, puisque la première boutique d’applications en ligne moderne est justement apparue sur Ubuntu.

Plusieurs outils de développements sont déjà disponibles pour les développeurs, qui peuvent dès maintenant programmer ou porter leurs applications vers Ubuntu. Détail intéressant, ces applications pourront aussi être utilisées sur les tablettes Ubuntu (ça s’en vient) et sur les ordinateurs Ubuntu.

Les applications Ubuntu existentes devraient aussi être faciles à adapter pour Ubuntu for Phones.

Canonical vise le marché des téléphones très abordables et très chers
Avec Android, BlackBerry 10, iOS et Windows Phone 8 sur le marché, est-ce qu’il y a vraiment de la place pour un nouveau joueur dans l’industrie cellulaire?

Oui, selon Canonical. Ubuntu devrait notamment être particulièrement intéressant pour les téléphones abordables, puisque son interface et ses applications devraient être fluides même avec des téléphones bons marchés, et non seulement avec les téléphones hauts de gamme.

Là-dessus, Canonical cible particulièrement Android, qui peut parfois être pénible avec les vieux téléphones ou les appareils équipés de processeurs peu puissants.

Ubuntu Phone devrait aussi être intéressant pour les appareils hauts de gamme, puisqu’il sera possible de les relier à un téléviseur par un câble HDMI (ou, encore mieux, avec une connectivité sans fil) et de lancer un véritable ordinateur Ubuntu.

Les processeurs mobiles annoncés cette semaine, comme les Tegra 4 et l’Exynos 5 Octa, sont déjà des monstres de puissance, ceux qui seront sur le marché en 2014 ou 2015 seront donc encore plus intéressants.

Avec l’arrivée de Steam sur Ubuntu, votre téléphone Ubuntu pourrait par exemple devenir une console de jeu vraiment puissante.

Un téléphone Ubuntu pourrait aussi être utilisé avec une station d’accueil qui le transforme en ordinateur portatif, un concept qui a souvent été tenté au cours des dernières années, mais jamais avec véritablement de succès. À mon avis, Ubuntu pourrait être la plateforme idéale pour ce genre de produit.

Ubuntu: un même système sur tous les écrans
Les projets de Canonical sont ambitieux. Tablettes, téléviseurs, téléphones, ordinateurs de bureau, ordinateurs portatifs: l’entreprise veut offrir Ubuntu sur tous les écrans disponibles, une chose que personne n’a encore réussi jusqu’à maintenant.

Google a en effet Android pour les téléphones et tablettes, mais Chrome OS pour les ordinateurs et Apple a iOS et OS X. Windows a presque réussi cet exploit cette année, mais même avec leur design similaire, Windows 8 et Windows Phone 8 sont des systèmes distincts.

Ubuntu pourrait bien être le premier système disponible partout, et ce sera certainement un avantage important.

L’interface d’Ubuntu est déjà superbe et efficace
J’ai été très impressionné par l’interface d’Ubuntu Phone. Celle-ci est en fait un mélange d’Ubuntu, de Windows Phone 8 et de BlackBerry 10.

On y retrouve en effet l’interface Unity habituelle d’Ubuntu, une barre de menu que l’on peut faire apparaître en glissant son doigt sur le côté de l’écran, certaines fonctionalités rappellent les Hubs de Windows Phone 8 et le fonctionnement de l’interface est très près de celui de BlackBerry 10.

Tout comme BlackBerry 10, on passe par exemple rapidement d’une application à l’autre, ou même d’une fonction d’une application à une fonction d’une autre application, sans jamais avoir besoin de fermer quoi que ce soit ou de passer par un écran d’accueil. Déjà, le système me semble très efficace.

Vous pouvez voir l’interface en action dans ma vidéo qui suit:

Aussi dans Plus:

blog comments powered by Disqus