logo_guide-auto Vous êtes peut-être au courant du fait que la Golf de Volkswagen est l’un des véhicules les plus vendus de tous les temps. La première est sortie de la chaîne de montage en 1974 et, 41 ans plus tard, à la fin de 2015, 32 590 025 Golf avaient été livrées.

En plus de quatre décennies, sept générations du vénérable véhicule ont vu le jour. La première (1975 à 1984) et la deuxième (1985 à 1992) ont assis la capacité de VW à rendre les voitures compactes amusantes à conduire et suffisamment fiables, avec leur grande économie de carburant. La troisième génération (1993 à 1998) a profité d’une évolution importante dans la conception, mais la fiabilité du produit s’est avérée lamentable.

De nettes améliorations ont été apportées aux quatrième (1999 à 2006) et cinquième (2007 à 2009) générations, mais c’est à la sixième génération (2010 à 2014) que VW a frappé fort, avec un mélange de technologie, de performances, de design et de conception.
L’actuelle génération de Golf, la septième (à partir de 2015), a bien fait à plusieurs niveaux, notamment en tant que l’une des premières voitures de VW à être construites sur la plateforme modulaire MQB. Elle marque également l’introduction de nouveaux moteurs, soit les TSI turbocompressés de 1,4 litre et de 1,8 litre.

Après la débandade #dieselgate, VW souhaite qu’une Golf rafraîchie aide le public à garder un intérêt élevé pour la voiture. Les mises à jour contiennent des révisions esthétiques et de nombreuses améliorations technologiques, notamment l’ajout de la reconnaissance gestuelle.

La nouvelle Golf est prévue au début de novembre.

Aussi dans Automobile :

blog comments powered by Disqus