General Motors poursuit son offensive de véhicules à propulsion électrique avec l’arrivée de la version hybride rechargeable de la Cadillac CT6.

La berline porte-étendard disposera d’un rouage à propulsion, d’un quatre cylindres turbocompressé de 2,0 litres, de deux moteurs électriques et d’une boîte automatique variable électrique, pour une puissance combinée de 
335 chevaux et un couple de 432 livres-pied.

Selon le constructeur, la Cadillac CT6 hybride rechargeable 2017 peut accélérer de 0 à 96 km/h en 5,2 secondes et peut rouler jusqu’à 125 km/h sans l’aide du moteur à essence. En mode 100% électrique, la voiture dispose d’une autonomie estimée à 48 km, et avec un plein d’essence, d’une autonomie totale évaluée à 643 km. On estime sa consommation à 3,6 L/100 km.

Une seule déclinaison de la CT6 hybride sera proposée, dotée d’un niveau d’équipement comparable à une CT6 haut de gamme luxe, y compris une chaîne audio ambiophonique Bose à 10 haut-parleurs, une climatisation automatique bizone, un système précollision frontal avec détection de piétons et freinage autonome, un toit ouvrant panoramique, un rétroviseur intérieur à caméra arrière, des sièges chauffants avant et arrière ainsi que ventilés à l’avant et un volant chauffant, entre autres choses. De plus, un système de divertissement aux places arrière et un système de vision nocturne sont inclus.

La Cadillac CT6 hybride rechargeable 2017 sera vendue au Canada à partir de 85 995$ avant les frais de transport et de préparation, et se comparera à la BMW 740Le iPerformance, à la Mercedes-Benz S 550e et, d’une certaine façon, à la Tesla Model S.

Au Québec, elle est admissible à un crédit pour véhicules verts de 8000$, grâce à sa batterie de 18,4 kWh. En Ontario, le crédit accordé est de 3 000 $ sur des véhicules dont le prix se situe entre 75 000$ et 150 000$, alors qu’en Colombie-Britannique, la grande berline ne peut profiter d’un crédit en raison de son PDSF dépassant
 77 000$.

Aussi dans Automobile :

Dû à un problème technique relié à la publication de publicités sur notre site web, nous avons temporairement désactivé la zone de commentaires sur le site web. En attendant que le problème soit réglé, nous invitons les lecteurs à faire leurs commentaires via notre page Facebook, soit directement sur notre mur, ou en message privé. Merci de votre compréhension et merci de nous lire!