Yves Provencher/Métro Le Farine est ouvert de 7h à 19h et offre également des options de déjeuners sur le pouce.

Pourquoi aller chercher son pain à un endroit, ses pâtisseries à un autre, et casser la croûte ailleurs quand on peut tout faire à la même place? Chez Farine!

Sur la page Facebook du nouveau projet de Samuel Pinard (La Salle à manger, Pas d’cochon dans mon salon), Farine est décrit comme «une boulangerie italienne de quartier avec des produits frais et locaux du terroir québécois». Mais le Farine c’est plus que ça. On peut bien sûr aller y chercher son pain, mais également un café, des viennoiseries (qu’on se sert soi-même sur le magnifique bloc de boucher qui trône au milieu de la place), des pâtisseries, des pâtes fraîches, de la pizza. Cela dit, ce qui différencie le Farine des autres endroits qui présentent une offre similaire, c’est qu’on peut aussi s’installer à l’une des douze places de comptoir et manger quelque chose de plus élaboré.

À l’ardoise du petit local de la rue Saint-Viateur, on retrouve un choix de pizzas à la romaine – elles sont carrées, et la pâte, épaisse – de salades, de sandwichs, ainsi que de piatinni, petites entrées italiennes. On peut aussi y manger des huitres, et profiter des spéciaux du jour: patatas bravas, charcuteries maison, bruschetta.

Difficile de faire un choix entre tout ça ! Dans les choix de piatinni, nous avons jeté notre dévolu sur les crevettes pilpil, grillées et cuites juste à point, accompagnées de pain grillé qu’il fait bon tremper dans la savoureuse huile chili et ail.

Dans le choix de sandwichs, nous avons opté pour celui à porchetta maison. Nous avons adoré le pain brioché, mais trouvé la porchetta un peu trop grasse à notre goût. Nous avons par contre pu balancer son goût bien riche avec celui, rafraichissant de deux salades.

Quoi de mieux qu’une bonne panzannela quand c’est le temps des tomates du Québec et qu’on veut mettre en valeur un bon pain croûté. La salade de betteraves se démarque quant à elle des nombreuses salades de betteraves mangées ces cinq dernières années dans les restaurants de Montréal, avec des betteraves jaunes parfaitement assaisonnées, bien salées, des oignons marinés et des pacanes pralinées.

Et la pizza elle? Lors de ma visite, je n’ai pas opté pour une pizza classique, mais bien pour la Dolce Vita, à la crème fraîche, au saumon fumé et au caviar québécois. Le problème, c’est que lorsque qu’elle nous a été servie, nous n’avons pas vu de crème fraîche… Nous nous en sommes enquis à la serveuse et elle nous a répondu que la crème avait été étalée sur la pâte à pizza avant sa cuisson. Vraiment? J’en ai douté… Dans tous les cas, j’en aurais repris bien repris une bonne cuillérée sur ma belle portion de saumon fumée. La pâte de la pizza chez Farine est très savoureuse, ce qui nous a fait un peu oublié le manque de garniture.

À boire, vous retrouverez chez Farine des sodas maison. Testées et approuvées: les saveurs de fraises et de limoncello.

Si nous avons apprécié les plats salés, ce sont les desserts qui nous sont apparus comme les plats les plus achevés. La tarte au citron meringuée était vraiment excellente, ainsi que le tiramisu, servi en petite portion, parfaite pour le lunch.

Malgré le service qui reste encore à être peaufiné et qui devra s’adapter au rythme effréné de l’heure du lunch, nous avons apprécié le concept de Farine, rafraichissant sur la scène culinaire montréalaise.

En résumé

  • L’occasion. Pour un bon dîner sur le pouce.
  • L’ambiance et le décor. Ambiance sympathique de comptoir prêt-à-manger avec des éléments de décor tantôt industriels, tantôt organiques.
  • Les prix. Très abordables; à partir de 6$ pour une portion de pizza et, à partir de 4$ pour une portion de salade.
  • Nous avons aimé. Le concept de l’endroit et ses piatinni, petites entrées italiennes.
  • Nous avons moins aimé. Le service, qui a été inégal lors de notre visite.

Farine
102, Saint-Viateur Ouest

Aussi dans Bouffe :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!