Métro Il faut se poser plusieurs questions afin de bien choisir l’entrepreneur qui réalisera nos rénovations.

Vous planifiez des rénovations chez vous et ne savez pas par où commencer? Un entrepreneur général peut vous aider. Voici quelques conseils pour bien le choisir.

1. Miser sur les recommandations 

Il est fort probable qu’un collègue, un ami ou un membre de votre famille ait fait des rénovations chez lui par le passé. Demander conseil à son entourage pour trouver la perle rare est donc un excellent point de départ.

Des organismes comme l’Association provinciale des constructeurs d’habitations du Québec (APCHQ) mettent également un registre d’entrepreneurs certifiés à disposition des futurs clients; une précieuse garantie lors de travaux de rénovation.

Des sites web spécialisés comme Réno-Assistance, ClicSoumission, GoSoumissions, SmartReno ou SoumissionRenovation.ca proposent des soumissions gratuites pour vous aider à trouver un professionnel certifié.

Vous cherchez un entrepreneur pour des travaux clés en main? Des enseignes comme Home Depot et Réno-Dépôt offrent aussi ce genre de service.

2. Les vérifications d’usage

Avant de faire appel à un entrepreneur, quelques vérifications d’usage s’imposent.

Il doit impérativement détenir une licence de la Régie du bâtiment du Québec (RBQ) valide et conforme aux types de travaux à exécuter afin d’avoir une garantie financière en cas de litige (rbq.gouv.qc.ca).

L’Office de la protection du consommateur (OPC) propose aussi un outil permettant de savoir si un entrepreneur possède les permis nécessaires, ou encore si des plaintes ont déjà été déposées contre lui (www.opc.gouv.qc.ca).

La Société québécoise d’information juridique (SOQUIJ) permet de consulter des jugements rendus par les différentes instances judiciaires de la province, et donc de savoir si un entrepreneur a déjà été poursuivi par d’autres clients (soquij.qc.ca).

Enfin, n’oubliez pas de vérifier si l’entreprise est enregistrée. (registreentreprises.gouv.qc.ca)

3. Est-il bien assuré?

Accident, blessure, dommage à votre propriété ou à celle de vos voisins… Tout peut arriver sur un chantier! Et ce n’est pas parce que vous détenez une assurance responsabilité civile que vous êtes nécessairement bien protégé en cas de litige. L’entrepreneur doit donc détenir, lui aussi, une protection valide.

4. Demander au moins trois soumissions 

Les entrepreneurs que vous avez retenus ont montré patte blanche? C’est le moment de leur demander une évaluation écrite des coûts relatifs à votre projet. Une soumission doit comprendre la description des travaux et des matériaux utilisés, le prix total estimé pour les rénovations ainsi qu’un échéancier.

5. Poser des questions

Besoin de références d’anciens clients, de précisions concernant certains coûts ou d’en savoir davantage sur l’expérience de l’entrepreneur? Si des doutes persistent, n’hésitez pas à lui poser les questions qui vous turlupinent.

6. Conclure une entente écrite

Vous avez trouvé la perle rare et êtes fin prêt à signer un contrat en bonne et due forme? Pour que vous soyez bien protégé en cas de litige avec l’entrepreneur, l’entente écrite doit être la plus détaillée possible.

Aussi dans Maison :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!