Collaboration spéciale Utiliser un panneau de bois récupéré est très économique.

La plus petite des cours arrière peut être enjolivée sans pertes d’espace grâce aux jardins verticaux. Voici un guide pour les jardiniers néophytes en la matière.

Les cours arrière sont rares en milieu urbain, mais pas besoin d’un immense terrain pour laisser libre cours à son amour des plantes et des fleurs! Il suffit de penser… verticalement. Pour jardiner à la verticale, il suffit de planter des végétaux sur un panneau de bois ou de métal, puis d’attacher celui-ci à un mur, une clôture, un balcon, etc. «Se réveiller le matin et regarder par la fenêtre un mur de verdure luxuriante est tellement plus agréable que de lorgner un mur de briques!» fait valoir Curt Alexander, de Urban Jungle, qui se spécialise dans les arrangements paysagers à la verticale dans la région de Philadelphie, en Pennsylvanie.

Le truc, dit-il, c’est de s’assurer que toutes les plantes reçoivent assez de lumière. On place donc les plus gros plants de manière à ce qu’ils ne jettent pas de l’ombre sur les plus petits. «La plupart des végétaux – fleurs, légumes et fines herbes – peuvent être plantés à la verticale», ajoute David Prendergast, propriétaire de la ferme urbaine Greensgrow, aussi située en Pennsylvanie. Voici les conseils des deux spécialistes pour créer son propre jardin vertical.

1. Se procurer un panneau.
«Ils sont faciles à trouver parmi les détritus ou dans n’importe quel magasin», affirme M. Prendergast. Cela dit, ceux qui ont été traités chimiquement ou peints ne devraient pas être utilisés pour faire pousser des légumes.

2. Agrafer du tissu d’aménagement à l’endos du panneau (en laissant un espace de quelques centimètres entre chaque agrafe).

3. Faufiler un boyau suintant (fait de caoutchouc perméable) derrière le panneau.

4. Déposer le panneau au sol (près de l’endroit où il sera installé, parce qu’il sera lourd à soulever) et remplir les espaces vides aux deux tiers avec de la terre.

5. Planter les végétaux. Environ 32 plants devraient permettre de remplir le panneau.

6. Laisser le panneau à plat au sol pendant deux semaines pour que les plantes puissent s’enraciner.

7. Soulever le panneau et l’attacher à un mur ou à la balustrade d’un balcon, par exemple.

Éloigner les moustiques
Pour éviter d’avoir des nuées de moustiques dans la cour tout l’été, il suffit de planter du souci (Calendula officinalis) et de la menthe des montagnes (Pycnanthemum). Alors que la menthe des montagnes éloigne les moustiques, l’odeur du souci déplaît à plusieurs insectes.

Aussi dans Maison :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!