Il existe des logiciels plus
ou moins ludiques destinés à entraîner le cerveau. Mais qu’en est-il des
jeux vidéo plus traditionnels? Peuvent-ils eux aussi provoquer des
effets bénéfiques? Des chercheurs de l’Université North Carolina State
ont décidé de tester l’hypothèse auprès de personnes âgées, et s’il faut
en croire leurs résultats il semble bien que World of Warcraft possède
des vertus insoupçonnées…

L’étude, d’une durée de deux semaines, portait sur un groupe
d’adultes de 60 à 77 ans, dont la moitié a joué à World of Warcraft
pendant environ 14 heures tandis que l’autre moitié n’y jouait pas du
tout. Tous les participants ont été évalués au début et à la fin de la
période de deux semaines afin de constater d’éventuels changements à
leurs facultés cognitives. Résultat: les joueurs dont les résultats
initiaux étaient les plus faibles ont démontré une amélioration marquée
en matière de perception spatiale et de concentration. Chez les
personnes dont les pointages initiaux étaient les plus élevés, par
contre, aucun changement significatif n’a pu être mesuré. Quant à la
mémoire, elle ne semble pas avoir été affectée de façon mesurable chez
qui que ce soit.

Les chercheurs ont choisi World of Warcraft en raison des défis
cognitifs que le jeu pose aux participants et de son environnement
social.

Aussi dans Techno:

blog comments powered by Disqus