BROSSARD, Qc — Michael McCarron est un géant, mais ça ne l’empêche pas d’avoir hâte de remettre les pieds dans la cour des grands à compter de vendredi, après avoir démontré qu’il avait atteint une nouvelle étape de son développement lors du tournoi des recrues, à London.

À l’issue de la dernière journée du camp des recrues du Canadien, mercredi au Complexe sportif Bell de Brossard, le colosse de six pieds, six pouces et 226 livres s’est dit anxieux de côtoyer de nouveau les joueurs de la Ligue nationale de hockey, une expérience qu’il a vécue lors de 20 rencontres du calendrier régulier de 2015-2016.

McCarron compte d’ailleurs faire bon usage de cette expérience au cours des prochaines semaines pour éviter de devoir faire ses valises et s’envoler vers Saint-Jean, Terre-Neuve.

«Ces 20 matchs m’ont appris à quel point les défenseurs se déplacent rapidement vers vous, comment déceler les ouvertures sur la patinoire et ils m’ont fait prendre conscience du tempo du jeu, a précisé McCarron. Cet été, j’ai beaucoup travaillé sur ma rapidité et ma souplesse, et je suis très excité avant le début du camp. Je suis prêt.»

Lors des deux matchs auxquels il a participé à London, McCarron a laissé une très favorable impression à Martin Lapointe, responsable du camp des recrues, qui a bien aimé la maturité du premier choix du Tricolore en 2013.

Peut-être que Lapointe, absent mercredi, avait décelé cette maturité avant même le début du tournoi, puisque McCarron s’était vu confier le rôle de capitaine.

«Je suis arrivé dans le vestiaire avant le premier match et j’ai vu le ‘C’ sur le chandail, a raconté McCarron. Je me rappelais qu’il y avait eu un capitaine l’an dernier, et j’avais un certain pressentiment, même si je ne savais pas qui ce serait. C’est un geste qui m’a quand même beaucoup touché. C’est un honneur que d’être perçu comme un leader à l’intérieur de l’organisation et par vos coéquipiers», a-t-il affirmé, avec beaucoup d’assurance dans la voix.

«Mais ça n’a rien changé à ma façon d’aborder la rencontre. La seule chose qui a changé, c’est le fait que je pouvais aller parler aux arbitres si je n’étais pas d’accord avec une décision!», a-t-il aussi mentionné, en riant.

Évoluant aux côtés de Nikita Scherbak et d’Artturi Lehkonen contre les recrues des Penguins, McCarron a récolté trois points, dont deux buts, avant de porter le score 3-3 en troisième période du duel de samedi, contre les Maple Leafs, auprès des deux mêmes complices.

«La communication entre nous a été facile et notre trio a cliqué rapidement. Nous voulions produire en attaque, et je pense que nous avons atteint cet objectif.»

De son côté, Lehkonen semblait un peu moins satisfait de son rendement à London que McCarron.

«Ça été correct, mais c’aurait pu être mieux, a analysé le Finlandais. C’était mon premier tournoi des recrues, et j’ai dû m’acclimater à la plus petite surface de jeu. J’essayais de trouver de l’espace sur la patinoire. Mais au fur et à mesure que le tournoi avançait, je m’y suis habitué et j’ai été capable de trouver plus de temps et d’espace pour manoeuvrer.»

Quant à Scherbak, il brillait par son absence mercredi, ennuyé par une blessure au haut du corps. Le Canadien n’a pas précisé quand et comment Scherbak s’est blessé, se limitant à dire que son cas sera évalué sur une base quotidienne.

C’est aussi le cas du défenseur Mikhail Sergachev, également laissé de côté mercredi après s’être blessé lors du match de dimanche contre les recrues des Sénateurs d’Ottawa.

Après une journée de tests et d’examens médicaux jeudi, le Canadien amorcera son camp d’entraînement vendredi avec la présentation d’un match intra-équipe à Brossard. On devrait répéter l’exercice samedi avant le traditionnel rendez-vous entre les rouges et les blancs, dimanche après-midi, au Centre Bell.

Dans un communiqué, le Canadien a précisé que 61 joueurs vont participer au camp, soit six gardiens, 20 défenseurs et 35 attaquants. Du groupe, 16 joueurs viennent de compléter le camp des recrues. La liste englobe aussi les six joueurs de l’équipe actuellement à Toronto dans le cadre de la Coupe du monde de hockey.

Lundi soir, le Canadien disputera le premier de cinq matchs préparatoires durant la semaine alors qu’il recevra la visite des Devils du New Jersey. Suivront les Capitals de Washington, mardi, et les Sénateurs d’Ottawa, jeudi, avant des périples à Ottawa et à Toronto, samedi et dimanche.

Aussi dans Sports :

blog comments powered by Disqus