Nathan Denette Nathan Denette / La Presse Canadienne

TORONTO — La vie de lanceur partant continue d’être difficile pour Joe Biagini.

Le droitier a lancé pendant quatre manches et deux tiers, allouant quatre points, quatre coups sûrs et trois buts sur balles dans une défaite de 5-3 des Blue Jays de Toronto contre les Red Sox de Boston, dimanche, au Rogers Centre.

«C’est assurément un défi pour moi de me présenter au monticule, d’effectuer quelques départs. De retourner dans les mineures et après, de revenir dans les Majeures, a mentionné Biagini. C’est décevant pour moi d’être du côté des perdants, mais j’essaie de faire du mieux que je peux.»

J.D. Martinez a frappé un circuit de deux points et il a ajouté un simple d’un point pour propulser les Red Sox (28-12) en avant. Mitch Moreland a aussi produit un point lorsqu’il a soutiré un but sur balles alors que les coussins étaient tous occupés. Les Red Sox ont gagné deux des trois duels contre les Blue Jays.

Justin Smoak a réussi un double de deux points alors que Russell Martin a poussé un coéquipier au marbre pour les Blue Jays (21-20), qui ont perdu sept de leurs huit dernières parties lors de la fête des Mères. Les hommes de John Gibbons se sont inclinés six fois lors de leurs 10 dernières sorties.

Joe Biagini (0-2), qui effectuait un troisième départ cette saison, n’a toujours pas gagné avec les Blue Jays en 2018 et il montre une fiche de 0-3 et une moyenne de points mérités de 4,57 en quatre départs au niveau AAA.

«Quand il est à son mieux, il lance sa balle rapide par-dessus le marbre et il obtient plusieurs retraits sur des roulants, a indiqué Gibbons. Il possède une bonne balle courbe alors parfois, j’ai l’impression qu’il l’utilise un peu trop.»

Martinez a tout de suite fait des siennes contre Biagini, envoyant une balle rapide par-dessus la clôture du champ droit. Il s’agissait de sa 10e longue balle de la saison.

Après un attrapé spectaculaire de Mookie Betts, en quatrième manche, Martinez a procuré un coussin de quatre points à son équipe en permettant à Andrew Benintendi de croiser la plaque, en cinquième.

Les Blue Jays ont finalement répliqué contre le partant des Red Sox, Drew Pomeranz. Smoak a cogné un double en cinquième manche, réduisant l’écart de moitié.

Deux frappeurs plus tard, alors que Hector Velazquez était en relève, Martin a porté le pointage à 4-3 grâce à un simple productif.

Velazquez (5-0) a cependant mis fin à la menace et il a ajouté la victoire à sa fiche. Il a accordé deux coups sûrs en deux manches.

Joe Kelly n’a donné aucun point en neuvième manche pour récolter un deuxième sauvetage cette saison.

Les Blue Jays croyaient bien avoir créé l’égalité en septième manche, quand Yangervis Solarte est parti du premier coussin pour venir marquer, mais il a été retiré au marbre.

«Être un instructeur au troisième but, c’est le travail le plus difficile, a dit Gibbons. Luis Rivera y fait du très bon travail pour essayer de créer des choses. Quand l’équipe éprouve des difficultés, tu essaies de marquer des points. Ces situations vont arriver.»

Benintendi a marqué le dernier point de la rencontre, quand Xander Bogaerts a été retiré sur un roulant, en huitième manche.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!