MONTRÉAL – Le gardien de l’Impact, Evan Bush, doit prendre son mal en patience. Après avoir remporté le titre de joueur défensif de l’année avec l’Impact et présenté la meilleure moyenne dans la NASL, il doit maintenant se contenter de jouer les seconds violons derrière Donovan Ricketts.

Ce n’est toutefois pas une situation étrangère pour l’Américain qui a amorcé la dernière saison en tant que substitut à Bill Gaudette. Bush a ensuite profité d’une blessure à Gaudette pour se faire valoir. Il a compilé des statistiques très éloquentes, n’accordant que 14 buts en 19 départs, ce qui lui a valu la meilleure moyenne de buts alloués de la ligue avec 0,76 but par match.

«Je ne peux pas dire que c’est une situation à laquelle je suis habitué, mais je suis capable de m’y faire. J’essaie de rester en pleine forme physiquement et mentalement en m’entraînant aussi intensément que si j’étais le gardien partant», affirme-t-il.

Il est clair que Bush préférerait aider son équipe sur le terrain. Mais à défaut de pouvoir le faire, il tente de trouver d’autres moyens de contribuer aux succès de l’Impact.

«Tout le monde veut être sur le terrain, c’est pourquoi nous pratiquons ce sport. J’essaie toujours d’élever le niveau d’intensité à l’entraînement afin de bien préparer mes coéquipiers pour les affrontements. C’est mon implication pour le moment», explique Bush.

Il ne faut toutefois pas oublier que le vétéran Greg Sutton attend lui aussi l’occasion de se faire valoir. L’Ontarien d’origine a effectué un retour avec l’Impact au courant de la saison 2011, en NASL, après des passages à Toronto et New York dans la MLS. Le vétéran de 35 ans a disputé 10 rencontres la saison dernière avec les Red Bulls, signant trois victoires et cinq verdicts nuls.

«C’est une longue saison, c’est difficile pour un gardien de disputer tous les matchs. J’imagine que j’aurai l’opportunité d’avoir quelques départs. Ce sera dur de reprendre l’action après avoir été inactif quelques semaines, mais ça fait partie du jeu et j’ai été capable de m’adapter tout au long de ma carrière», lance Sutton.

Les deux gardiens pourraient tout de même être utilisés au cours du mois de mai étant donné le calendrier très chargé qui attend l’Impact.

En plus des quatre matchs de saison régulière prévus à l’horaire, le onze montréalais devra disputer deux matchs du Championnat canadien face au Toronto FC. Si elle remporte la série aller-retour, la troupe de Jesse Marsch devra disputer, les 16 et 23 mai, la finale de la compétition qui mène à la Ligue des champions de la CONCACAF.

Le gardien partant Donovan Ricketts pourrait donc avoir besoin de quelques jours de repos, lui qui a disputé les neuf affrontements de son équipe jusqu’à maintenant.

«La position de gardien est beaucoup moins exigeante que les autres qui demandent beaucoup de changements. Ce sera à l’entraîneur de voir s’il veut reposer certains joueurs mais, s’il a besoin de moi, je serai très excité à l’idée de jouer», déclare Bush.

«Je dois continuer de m’entraîner avec intensité pour ne pas tomber dans le piège de la paresse. Pour l’instant, mon rôle est de soutenir Donovan (Ricketts) dans son travail et d’encourager mes coéquipers hors du terrain. Je serai prêt si on a besoin de moi», conclut Sutton.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!