Archives Métro Le maire de Montréal, Denis Coderre

Le maire de Montréal, Denis Coderre, est inquiet de l’avenir de l’Agence mondiale antidopage (AMA) dans la métropole. Il craint que son siège social soit déménagé à Genève, en Suisse, puisque le bail de ses bureaux montréalais vient à échéance en 2021.

«Il y a toujours cette tendance presque aristocrate du Comité international olympique (CIO) de tout rapatrier et de tout centraliser, a-t-il dit, mercredi, lors d’une mêlée de presse. Montréal représente l’équilibre entre le rôle des gouvernements et le milieu du sport. De mettre à une même place le siège social de l’AMA et celui du CIO, il y a quelque chose qui ne fonctionne pas.»

La gestion du scandale de dopage russe à la veille des Jeux olympiques de Rio a entraîné des tensions au sein du mouvement olympique», a souligné M. Coderre, ce qui fait que le déménagement de l’AMA a été réclamé, notamment par le président de l’Association des comités olympiques nationaux, Ahmad Al-Fahad Al-Sabah, d’après ce que rapportait le quotidien La Presse en novembre dernier.

Le maire Coderre entend rencontrer prochainement la ministre fédérale des Sports, Carla Qualtrough, pour discuter de la nécessité de conserver les bureaux de  l’AMA à Montréal.

«J’aime mieux prévenir que guérir, a dit Denis Coderre. On ne part pas en peur. Je veux juste sensibiliser et m’assurer que tous ceux qui ont un rôle à jouer puissent répondre aux questions.»

Montréal a été préférée en 2001 à la ville de Lausanne pour la localisation de l’Agence mondiale antidopage. Ses bureaux y sont situés depuis 2002.

Aussi dans Montréal :

blog comments powered by Disqus