Yves Provencher Richard Bergeron

Les électeurs intéressés à voter pour le parti de Richard Bergeron aux élections municipales de novembre 2013 devront cocher la case intitulée Projet Montréal/Équipe Bergeron. Le parti a proposé cette nouvelle image à ses membres lors de son congrès annuel, dimanche.

Certains y voient une imitation de la nouvelle formation politique Équipe Denis Coderre pour Montréal, mais le parti se défend de copier. «Nous avions décidé de rebaptiser le parti pour l’élection avant la venue de M. Coderre. Nous voulions simplement rendre les choses plus claires pour les électeurs au moment de passer aux urnes», a soutenu François W. Croteau, maire de l’arrondissement de Rosemont-La Petite-Patrie et membre du parti de Richard Bergeron, en entrevue avec l’agence QMI.

Critiques à l’égard des autres candidats
Juste avant le discours de clôture de Richard Bergeron, son directeur de campagne, Raymond Guardia, a critiqué Denis Coderre. Il lui reproche de ne pas être transparent et que sa réputation est entachée par les scandales des commandites et par le financement suspect de sa campagne électorale par Infrabec, une firme de génie dont les dirigeants ont été accusés de corruption et de collusion. «Pour que M. Coderre parvienne à la mairie de Montréal, il faudra que les électeurs oublient qui est le « vrai » Denis Coderre», a lancé M. Guardia.

Il a aussi rappelé que le parti de Louise Harel, Vision Montréal, traîne une dette de 600 000 $ ainsi que des infractions commises au registre électoral.

Propositions adoptées
Parmi les propositions adoptées lors du congrès réunissant plus de 200 membres, on note: favoriser l’intégration des itinérants, faire passer l’exigence de logement social et abordable dans les projets privés de 15 à 20% respectivement et instaurer une grille d’inclusion de logements familiaux, faire de Montréal la capitale du vélo en Amérique, mettre en lumière le pont Jacques-Cartier, mettre en place la webdiffusion dans tous les conseils d’arrondissement et libérer les données de la Ville.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!